The Kiss Quotient de Helen Hoang

Titre : The kiss quotient
Edition : Hugo roman
Pages : 340

Stella Lane est une jeune femme brillante pour qui les chiffres n’ont aucun secret. Si sa carrière professionnelle est parfaitement épanouie, sa vie personnelle est plutôt un échec.

Elle est affectée du syndrome d’Asperger, une forme d’autisme, qui la tient éloignée des autres. Comment se faire des amis lorsqu’on cumule une grande timidité et une franchise un peu brutale ? Quant à sa vie amoureuse… Elle est inexistante.

Stella comprend mal l’intérêt d’avoir un homme dans sa vie mais, curieuse et poussée par sa mère qui se désespère de la voir célibataire, elle décide de résoudre ce problème comme une
équation mathé matique : avec méthode et détermination. Elle sollicite les services d’un escort boy pour qu’il lui apprenne les bases des relations amoureuses.

Michael loue son corps, à contrecœur, aux femmes sensibles à son charme. Quand il fait la connaissance de Stella, il est stupéfait : pourquoi une si jolie jeune femme, tellement brillante, a-t-elle besoin de ses services ? Il va vite découvrir sa timidité, ses craintes. Ensemble, ils vont apprendre à les dompter, à vaincre le mur qui se dresse entre Stella et le bonheur.



Mon avis-min

The kiss quotient est un titre qui m’a tenté à force d’entendre les copines en dire du bien, de toute façon je marche pratiquement toujours comme ça quand il s’agit de romance. L’avis des copines est l’indicatif le plus fiable selon moi.

Cette lecture a été une douce et agréable surprise, je ne savais pas trop ce que j’allais trouver entre les pages de cette histoire, ce qui m’intéressait le plus c’était l’asperger de Stella, je voulais voir de quelle façon le sujet allait être traité et l’autrice s’en est très bien tiré. J’ai trouvé sa vision du syndrome vraiment réaliste, elle fait juste ce qu’il faut pour faire comprendre au lecteur que cela rend les interactions sociales et intimes plus compliquées que pour la bonne majorité des gens.

La romance est plutôt mignonne, bien qu’un peu trop guimauve pour le coup. Alors même que je suis un cœur d’artichaut. C’était un peu trop forcé comme coup de foudre, après le boulot de Michael justifie en quelque sorte ce coup de foudre quasi-immédiat. Pour tout te dire, je n’ai prêté qu’un œil distrait à la romance, même si elle avait du charme. Ce que j’ai le plus retenu, ce sont les relations entre les personnages, le traitement de l’autrice par rapport au syndrome d’asperger. C’était vraiment l’essence des personnages qui m’a le plus intrigué.

En bref, c’est une très bonne lecture, rapide et d’une certaine manière apaisante, je te la recommande, si tu as envie d’une lecture facile pour te remettre dans le bain après les vacances.

4-min

 


Une réflexion sur “The Kiss Quotient de Helen Hoang

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s