Aru Shah et la lampe du chaos, tome 1 de Roshani Chokshi

Titre : Are Shah et la lampe du chaos
Edition : Albin Michel Wiz
Pages : 395

Aru vit à Atlanta avec sa mère, conservatrice au Musées des Arts anciens et de la Culture indienne. Elle est fascinée par une lampe qui est censée être maudite. Un jour, alors qu’elle tente d’impressionner ses camarades de classe, Aru allume la lampe, et plonge dans un monde magique. La jeune fille a libéré un démon, l’Ensommeilleur, qui réveillera le dieu Shiva pour détruire le monde. Elle apprend aussi qu’elle est la réincarnation d’un des légendaires frères Pandava, et qu’il lui revient donc d’empêcher le chaos. Le compte à rebours est lancé : Aru a neuf jours pour retrouver ses frères Pandava.



ChroniqueTransp-min

J’ai découvert l’autrice avec l’un de ses YA en VO alors j’étais très curieuse de la découvrir dans une histoire pour un public plus jeune. Il faut savoir qu’ Aru Shah se destine à un publique de 12-13 ans donc encore un peu dans le middle grade. 

Il y a une chose que l’on sait tous mais qu’Aru va apprendre à ses dépens dans cette histoire. C’est que mentir finit toujours par se retourner contre nous. Aru est une jeune fille un peu a part, elle tient par-dessus tout à se faire accepter et aimer des autres, ce besoin montre une grande solitude chez notre héroïne. Sa mère n’est pas très présente et elle ne connaît pas son père. Mais voilà, cela n’excuse pas tout, et un jour un mensonge va la pousser à faire une énorme bêtise. 

Aru est une jeune file mi-attachante, mi-exaspérante pourtant, on finit par vraiment l’apprécier, sa maladresse, sa gentille et son courage font d’elle une excellente protagoniste. Cette histoire va l’embarquer dans le monde des dieux où elle va découvrir qu’elle n’est pas une fille comme les autres. Le traitement des personnages est vraiment intéressant, surtout quand on y incorpore les valeurs ancestral de la culture indienne. J’ai beaucoup aimé la façon dont la morale de l’histoire, c’est totalement fondue dans le récit. 

Mais ce que j’ai le plus aimé dans ce premier tome, cela reste la mythologie, si tu me suis depuis un moment, tu sais que j’adore les univers riches et dense. Et bien, l’autrice a totalement exploité la mythologie indienne dans cette histoire, et cela donne vraiment un excellent résultat. L’histoire était génial et bien dirigé, on se trouve totalement dans le schéma d’une quête initiatique et c’est vraiment cool de voir l’héroïne se planter, avoir du mal à réussir. En somme, de ne pas tout réussir du premier coup. D’autant plus que ses acolytes sont très original, elle est accompagnée d’une autre fille, une encyclopédie sur pates et d’un pigeon qui parle. 

Aru Shah et la lampe du chaos a été une bonne surprise, même si au départ, j’ai eu un peu de mal à rentrer dans l’histoire. En tout cas, si tu es comme moi et que tu cherches des histoires originales en ce moment, je te recommande fortement cette histoire. 

Notes (5)

Publicités

Une réflexion sur “Aru Shah et la lampe du chaos, tome 1 de Roshani Chokshi

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s