The hate U give : La haine qu’on donne de Angie Thomas

déco2

 

Titre: The Hate U give
Edition: Nathan
Prix: 17.95 E
Pages: 488
Résumé :

Starr a seize ans, elle est noire et vit dans un quartier difficile, rythmé par les guerres entre gangs, la drogue et les descentes de police.
Tous les jours, elle rejoint son lycée blanc situé dans une banlieue chic ; tous les jours, elle fait le grand écart entre ses deux vies, ses deux mondes.
Mais tout vole en éclats le soir où son ami d’enfance Khalil est tué. Sous ses yeux, de trois balles dans le dos. Par un policier trop nerveux. Starr est la seule témoin. Et tandis que son quartier s’embrase, tandis que la police cherche à enterrer l’affaire, tandis que les gangs font pression sur elle pour qu’elle se taise, Starr va apprendre à surmonter son deuil et sa colère ; et à redresser la tête.


4

déco chronique1The Hate U Give, c’est un peu l’une des plus grosses sorties VO de 2017 et déjà à l’époque il me faisait très envie, alors imaginez ma joie quand j’ai vu qu’il allait paraître en français. Il a enflammé les États-Unis grâce au sujet qu’il aborde. J’ai aimé cette histoire, mais il m’a manqué quelque chose pour en faire un coup de cœur !

Vous savez ce qui m’a manqué ? C’est ce côté bouleversant, renversant qui m’a manqué, je m’attendais à un roman révolutionnaire ! Malheureusement, l’auteure reste trop dans la retenue sur ce point de vue là ! Je m’attendais vraiment à un roman qui allait impacter les mentalités voir même faire changer les choses, mais au final, c’est surtout l’histoire d’une adolescente qui a le cul entre deux chaises …

Voilà, maintenant que j’ai dit ce qui m’avait manqué, on peut aborder ce qui m’a beaucoup plus, déjà tout ce qui renvoies à la culture musicale dans cette histoire, on sent que ça a une place vraiment importante pour les personnages ne serait-ce que dans le titre qui se réfère aux paroles d’un célèbre rappeur américain. Voilà, maintenant que j’ai dit ce qui m’avait manqué, on peut aborder ce qui m’a beaucoup plus, déjà tout ce qui renvoies à la culture musicale dans cette histoire, on sent que ça a une place vraiment importante pour les personnages ne serait-ce que dans le titre qui se réfère aux paroles d’un célèbre rappeur américain. C’est sans doute ce que j’ai préféré dans l’histoire.

Parlons un peu de Starr, c’est une jeune femme agréable à suivre, même si parfois elle est un peu tête de nœud. Sa situation n’est pas toujours facile, coincée comme elle est entre le monde ou évolue sa famille et celui où elle évolue lorsqu’elle est à l’école. Deux opposés qu’elle espère ne jamais voir entrer en collision. On s’attache facilement à elle, même si parfois, je n’ai pas bien compris ses choix.

Si l’auteure n’a pas poussé au maximum de son potentiel, le côté manifeste de son roman au travers du personnage de Starr, elle n’en dénonce pas moins une réalité triste et de plus en plus visible, le racisme, les violences policières et les crimes non-punis. Elle créait une forte empathie chez le lecteur, mais j’ai trouvé qu’elle ne l’exploitait pas assez et c’est dommage parce que ce roman aurait pu être un vrai coup de poing, un réveil pour certaines personnes …

déco3

Publicités

2 réflexions sur “The hate U give : La haine qu’on donne de Angie Thomas

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s