Et ils meurent tous les deux à la fin de Adam Silvera

déco2

Titre: Et ils meurent tous les deux à la fin
Edition: Collection R
Prix: 17.90 E
Pages: 406
Résumé :

Le 5 septembre, un peu après minuit, Death-Cast appelle Mateo Torrez et Rufus Emeterio pour leur annoncer une mauvaise nouvelle: ils vont mourir aujourd’hui.
Mateo et Rufus sont de parfaits inconnus, mais, pour différentes raisons, ils cherchent tous deux à se faire un nouvel ami lors de leur journée de fin. Les bonnes nouvelles: Il y a une application pour ça. C’est ce qu’on appelle le dernier ami, et grâce à cela, Rufus et Mateo sont sur le point de se retrouver pour une dernière grande aventure: vivre une vie en une seule journée.


4

déco chronique1ENFIN ! Enfin, du Adam Silvera en France, je suis tellement heureuse. Cela fait des années, bien avant que je lise en VO, que j’entends parler de cet auteur ! Alors vous imaginez ma joie quand j’ai pu enfin découvrir l’un de ses romans ! Si Ils meurent tous les deux à la fin n’est pas un coup de cœur, c’est malgré tout une très bonne lecture !

Ce roman, c’est l’histoire du dernier jour de Mateo et Rufus. Deux garçons qui n’ont a priori rien en commun et qui ne se serait sans doute jamais rencontré sans Death-Cast. L’histoire prend racine dans un univers où votre jour de mort est déterminé par un organisme, il vous prévient la veille et vous laisse 24 h à vivre.

Commencer un livre en sachant cela nous fait nous dire que la fin va forcément nous anéantir. La fin m’a mis les larmes aux yeux, c’est certains, mais en même temps, j’aurais voulu quelque chose d’encore plus dramatique. C’est touchant, triste et en même temps tellement beau.

La relation entre Rufus et Mateo se construit lentement, ce sont deux personnages assez particulier qui ont du mal à se laisser apprivoiser par les autres et qui ont même du mal à s’aimer eux-mêmes. Je me suis grandement prise d’affection pour eux même si j’ai un plus gros coup de foudre pour Rufus qui m’a juste fait fondre.

Adam Silvera m’a convaincu et j’ai hâte de découvrir ses autres textes, d’autant plus qu’il semble être le genre d’auteur à mettre ses lecteurs en PLS et je dois dire que j’aime assez ça !

 déco3

 

Publicités

2 réflexions sur “Et ils meurent tous les deux à la fin de Adam Silvera

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s