Kel, tome 1 : Noir et blanc de Andréa Schwartz

img_1133

Titre : Noir et blanc
Edition : Rebelle
Prix : 20.90 E
Pages : 480
Note : 20/20
Résumé :

A l’aube de la Cinquième Ere, les Deux Empires sont une fois de plus au bord de la guerre. Shelun la Cheveux-Noirs a perdu toute sa famille dans un raid ennemi. Née femme dans un monde dominé par les hommes, elle n’hésite pas à transgresser les interdits et à se travestir pour accomplir sa vengeance. Or, la guerre est loin d’être la glorieuse aventure décrite dans les cantiques. Quant aux ennemis, ils ne sont peut-être pas tous les monstres qu’elle avait imaginés…


Je suis encore sous le choc de cette fabuleuse lecture et découverte que je dois en grande partie à Carole. En effet, elle m’avait poussé à acheter le premier tome lors du salon du livre de Paris. Et maintenant que j’ai fini de lire Noir et Blanc, je m’en veux de l’avoir laissé végéter aussi longtemps dans ma PAL.

On m’a vendu KEL comme étant une sorte de réécriture de Mulan et quelle fut ma surprise en découvrant qu’hormis un certain aspect du roman, Noir et Blanc était une histoire avec une totale autonomie par rapport au conte. On se retrouve dans une histoire ou deux peuples se font la guerre. D’un côté les cheveux blancs et de l’autre les cheveux noirs, nous suivons la jeune Shelun qui se trouve être une cheveux noirs et qui va s’engager dans l’armée en dépit de toutes les convenances.

L’histoire que nous offre l’auteure est incroyable, palpitante mais surtout captivante. Une fois que j’eus commencé à lire les aventures de Shelun, je n’ai pas pu m’arrêter et encore plus quand on fait la rencontre du beau Aydred. Je suis totalement tombée sous le charme de ce personnage tout en mystère et qui retient indéniablement l’attention. Shelun est une jeune femme comme j’aime en découvrir, forte et déterminée, elle n’hésite pas à s’imposer dans un monde d’homme et tout aurait pût très bien se passer si l’amour ne l’avait pas frappé en plein cœur !

La mythologie de l’univers est assez riche, pourtant pour le moment, on en sait peu puisque l’essentiel du roman se concentre sur la guerre qui fait rage entre les deux peuples, j’ai été assez étonnée de la qualité des scènes de combats que je n’avais aucun mal à visualiser, il est clair que la plume d’Andréa Schwartz est d’une très grande qualité. Toute l’histoire est très intense, sans aucune longueur et la fin est juste insoutenable.

Je n’ai qu’une hâte découvrir le second tome et retrouver des personnages que j’adore déjà. Si vous aimez les romans qui vous dépayseront et qui vous donneront l’impression de vivre l’histoire, je vous recommande grandement Noir et Blanc, car c’est une excellente histoire dont on sort rêveur !

Publicités

4 réflexions sur “Kel, tome 1 : Noir et blanc de Andréa Schwartz

  1. Holà !

    Je suis très attirée par la couverture de ce roman. Et je dois avouer que ta chronique le vend également très bien ! Je vais sûrement me pencher là dessus rapidement après ta chronique.

    Bonne continuation,
    Morgane, blogueuse de Novel’Tea ♥

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s