La saga du tigre, tome 1 : La malédiction du tigre (Colleen Houck)


Titre : La malédiction du tigre
Edition : PKJ
Prix : 17.90 E
Pages : 109
Note : 16/20
Résumé :

La dernière chose que Kelsey Hayes croyait faire cet été-là, c’était de tenter de conjurer une malédiction indienne vieille de 300 ans. En compagnie d’un mystérieux tigre blanc nommé Ren. À l’autre bout du monde. Mais c’est exactement ce qui s’est passé. Confrontée à des forces obscures, à une magie envoûtante et à des univers mystiques où les apparences sont trompeuses, Kelsey risque tout pour reconstituer une prophétie ancienne qui pourrait conjurer à jamais la malédiction. La malédiction du tigre est l’excitant premier tome d’une histoire d’amour épique qui vous coupera le souffle et vous fera aspirer à en lire plus.


Cela fait très longtemps que j’ai envie de lire cette histoire, d’autant plus que l’univers est typiquement ce que je recherche en ce moment. En ce moment, j’ai une petite obsession pour les univers chauds et désertiques de préférences.

Je me suis laissé tenter par cette lecture qui propose un univers à couper le souffle. L’histoire se passe de nos jours et en grande partie en Inde. Nous suivons les aventures de Kelsey, une héroïne qu’au départ, j’appréciais vraiment beaucoup, mais qui vers la fin de l’histoire à commencé à me taper sur les nerfs. Mais c’est aussi l’histoire d’une malédiction qui pèse sur Ren, un prince âgé de plusieurs siècles, c’est mon petit chouchou de l’histoire, j’ai beaucoup aimé ce personnage à la fois classe, cultivée et courtois. Pourtant, l’un comme l’autre ont un côté immature qui parfois dérange.

La malédiction du tigre est une histoire sympathique malgré quelques longueurs, j’ai été charmée par les soupçons de fantasy distillée dans le roman, la façon dont la mythologie indienne est abordée. J’avais l’impression de visualiser les temples et autres lieux qu’on visités les personnages, il y a un réalisme tangible entre les pages de ce livre, on a l’impression de vivre l’histoire et c’est vraiment ce qui m’a plus dans ce récit.

La romance est un peu trop guimauve pour moi, mais elle n’en est pas pour autant surréaliste, par contre je n’ai pas compris l’intérêt du triangle amoureux qui se profile à l’horizon à la fin du roman. Ni d’ailleurs, les choix de Kelsey concernant son histoire d’amour. Dans les derniers chapitres, j’ai vraiment trouvé qu’elle se comportait comme une enfant.

Je suis malgré tous très curieuse de lire le second tome des aventures de Kelsey et Ren. Je pense que le second tome sera très utile pour me faire un avis définitif sur cette série. Néanmoins son originalité fait qu’elle sort des sentiers battus et si vous chercher une lecture sans prise de tête, je vous recommande cette œuvre.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s