Mercy Thompson, tome 3 : Le Baiser du fer

mercyt03Titre : Le Baiser du fer
Edition : Milady
Prix : 7.00 E
Pages : 458
Note : 17/20
Résumé :

« Je retroussai mes babines pour lui donner une bonne vue de mes crocs. J’avais beau ne pas peser plus de quinze kilos sous ma forme de coyote, j’étais néanmoins un prédateur… »
La forme de Mercy Thompson est peut-être changeante, mais ce n’est pas le cas de sa loyauté. Lorsque son ancien patron et mentor est arrêté pour meurtre et abandonné par les siens, Mercy est la seule à vouloir l’innocenter, qu’il le veuille ou non.
Le coeur de Mercy , quant à lui, est à l’image de la nature de sa propriétaire : partagé. il balance entre deux loups-garous. Or, ces derniers ne sont pas réputés pour leur patience, et si elle ne parvient pas à faire un choix, Sam et Adam s’en chargeront peut-être pour elle…

Je vais vous avouer une petite chose, ce troisième tome des aventures de Mercy Thomspon est l’un des romans qui m’a le plus traumatisé dans ma vie de lectrice, parce que comme vous le savez, je suis très attachée à cette héroïne.

Le baiser du fer, est comme le second tome, une histoire très sombre, mais cette fois au lieu de se concentrer sur les vampires, Patricia Briggs nous offre une plongée dans l’univers des Faes, entre glamour et demi-vérité. En vérité, j’aime beaucoup ce tome même s’il me met mal à l’aise à chaque fois que je le relis.

Mon malaise vient sans aucun doute de l’impression de réalité que dégage la Faerie dans les romans de Patricia Briggs. Quand je lis des passages qui concerne les faes, j’ai réellement l’impression d’y assister et c’est quelque chose d’extrêmement troublant, d’autant plus que les faes ne sont pas tous gentils.

Le baiser du fer propose une résolution ( en partie en tout cas) au triangle amoureux qui commençait à prendre un peu trop de place à mon goût. Les personnages sont toujours aussi forts et attachants. Ce récit en fait voir de toutes les couleurs à la pauvre Mercy, d’ailleurs, je crois qu’on peut dire que c’est la pire de ses aventures. Quoique, Mercy a tellement l’habitude de s’attirer des ennuis.

Niveau univers et mythologie mon cœur a été comblé dans cette troisième aventure, c’est une histoire riche en légende et en révélation. On apprend énormément de chose sur le Folklore féerique, mais aussi quelques petites informations sur la nature de Mercy. D’ailleurs, c’est l’une des choses que je préfère dans cette série, le fait que l’on découvre peu à peu ce qu’implique réellement la nature de Mercy, ce n’est pas comme pour le Faes et les Loups-garous qui ont des mythologie déjà établie. Celle de la race de Mercy se dévoile peu à peu et conserve cependant une grande part de mystère.

Le baiser du fer est un tome dur, mais palpitant et captivant. L’auteure nous embarque et ne nous lâche qu’a la tout fin du tome ; nous allons de rebondissements en rebondissement, le tout avec une énorme couche de suspens et de tension.

Je vais me répéter, et je le ferais à chaque chronique, mais Mercy Thompson est vraiment une série qui vaut le détour, elle est puissante et addictive. Je vous promets que vous ne vous ennuieriez pas !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s