Le dernier royaume, tome 2 : Le roi du sang ( Morgan Rhodes)

Couverture Le Dernier Royaume, tome 2 : Le Roi du Sang

Titre: Le roi du sang
Edition : Michel Lafon
Prix : 15,95E
Pages : 444
Note : 17/20
Résumé :

Les royaumes d’Auranos et Paelsia sont tombés, annexés à Liméros et à son roi du Sang, Gaïus. Au même moment, dans les cendres d’Auranos, se réveille une magie ancestrale. Un pouvoir tel qu’il pourrait changer le destin du monde. Pour le sauver… ou le détruire. CLEO : l’héritière d’Auranos est désormais captive, promise à l’assassin de l’homme qu’elle aimait. Résistant à l’envahisseur, elle s’unit aux rebelles paelsiens et espionne le roi pour eux. MAGNUS : toujours inquiet pour sa sœur, le prince héritier de l’Empire part à la recherche des Quatre Sœurs, des cristaux censés contenir une magie absolue. LUCIA : l’Enchanteresse rencontre en rêve Alexius, une Sentinelle du Sanctuaire qui lui annonce qu’elle doit impérativement apprendre à contrôler son pouvoir exceptionnel avant qu’il ne la consume. JONAS : le paysan paelsien est désormais à la tête de la résistance contre l’envahisseur, prêt à tout pour venger son frère et son peuple. Lorsque le roi du Sang annonce qu’une route doit être construite à travers les montagnes interdites, il déclenche une chaîne d’événements cataclysmiques qui changeront le monde à jamais. DOMINEZ LA MAGIE

J’ai lu beaucoup de fantasy pendant le mois d’août, mais j’ai surtout enchainé la plupart des séries que j’ai lu. Ce que je ne fais absolument pas en temps normal. Mais je les avais à porter de mains et j’ai été faible.

Le second tome de la série Le dernier royaume est dans la continuité du premier tome, il a corrigé cependant quelques-uns de ses petits défauts, notamment les longueurs qui sont beaucoup moins présente. La lecture n’en ressort que plus fluide.

Ce tome-ci est beaucoup plus centré sur la politique que le précédent, du coup, on assiste à un approfondissement vitesse éclair des psychologies des personnages, mais en même temps, alors qu’il y a déjà beaucoup de personnages, d’autres font leurs apparitions. J’ai parfois été un peu perdu devant cette profusion d’individu.

Parallèlement, l’univers gagne en charme, l’auteur prend le temps de nous faire découvrir de nouvelles choses et d’approfondir ce que l’on connaît déjà. Le roi du sang est beaucoup plus intense que son prédécesseur. Je suis beaucoup plus facilement rentré dans ce tome que dans Les cendres d’Auranos.

Les personnages qui nous livrent leurs pensées dans ce tome sont bien mieux travaillés que dans le premier. C’est comme cela que l’on découvre que Cléo se réveille être un personnage avec qui il faut composer. L’auteur est par ailleurs toujours aussi dur avec ses personnages. On découvre aussi que Magnus, loin du personnage caricatural qu’il semble être, se révèle être composé de biens des nuances.

En gros, Le roi du sang est un bon second tome, Le dernier royaume est une série qui semble s’améliorer de tome en tome. J’ai donc hâte de lire le troisième tome de la saga.

Publicités

2 commentaires sur « Le dernier royaume, tome 2 : Le roi du sang ( Morgan Rhodes) »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s