Zodiaque tome 1, Méfiez-vous du 13e signe ( Romina Russell)

Couverture Zodiaque, tome 1 : Méfiez-vous du treizième signe

Titre : Méfiez-vous du 13e signe

Edition : Michel Lafon

Prix : 16.95 E

Résumé :

Sur la planète du Cancer, comme dans le reste de la constellation du Zodiaque, l’astrologie régit la vie quotidienne. Pas de place pour les imprévus, et encore moins pour une catastrophe. Pourtant, Rhoma, jeune étudiante Zodaï, est hantée par de terribles visions. Personne ne la croit mais l’impensable se produit brutalement : une des lunes du Cancer explose. Raz-de-marée, pluies de météorites, tout l’univers de la jeune fille est plongé dans le chaos. Aidée de son mentor, le flegmatique Mathias, et d’Hysan, l’excentrique émissaire du signe de la Balance, Rhoma se lance alors dans une course contre la montre au travers de la galaxie pour prévenir les autres civilisations de la menace ancestrale qui plane sur elles. Car les douze signes du zodiaque étaient à l’origine treize… et, dans l’ombre, le dernier attend son heure. Celle de la destruction.

Premièrement, je tiens à remercier les Édition Michel Lafon pour m’avoir envoyé ce roman et l’adorable Mirrocle Word pour sa participation.

Je dois dire que j’ai été très agréablement surprise par ce premier tome de Zodiaque. J’étais consciente du bruit qu’il faisait sur la blogosphère et Mirrocle Word me l’a chaudement recommandé, mais je ne savais pas vraiment à quoi m’attendre.

Je pense que je vais commencer par le seul défaut que je lui ai trouvé. L’ennuyant mais surtout éternel triangle amoureux. Je savais déjà que ce n’était pas un truc pour moi. Mais ça a été dans Zodiaque, il n’était pas présent au point de faire passer l’intrigue au second plan, dieu merci. D’ailleurs, je peux dire que je l’ai un tout petit mais alors tout petit peu apprécié. Cependant, je trouve que Zodiaque aurait largement pu s’en passer. Parce que derrière ce premier tome se cache un potentiel démentiel.

L’héroïne, Rhoma, c’est un personnage auquel on peut s’identifier, elle est tiraillée entre sa condition d’adolescente et ce qu’on lui demande d’être. Je ne sais pas trop pourquoi, mais quand je me visualisais Rhoma, je voyais Padmé de la saga Star Wars.

Les deux protagonistes masculins ont chacun leur charme, mais ma préférence va à Hysan , derrière ses airs de séducteur se cache un personnage vraiment attachant et sensible. Mathias est trop lisse et plat pour me faire quelque chose. Il est le prototype du mec parfait et personnellement, je n’aime pas trop.

Il y a énormément de personnages secondaires dans Zodiaque et je ne crois pas en avoir retenu beaucoup, ce qui est dommage parce qu’ils ont tous l’air très intéressant, je pense notamment aux amis de Rhoma que l’on voit très peu. L’antagoniste m’a beaucoup marqué et je vais refaire une comparaison avec Star Wars, j’avais la vague impression de voir Palpatine quand il apparaissait. Il a une certaine présence qui fait qu’il est difficile à oublier.

L’intrigue est très intéressante et vraiment prenante, quelques petites longueurs peut-être, car pas mal  » d’un pas en avant, deux en arrières », ceci dit, j’ai adoré suivre les aventures de Rhoma d’un bout à l’autre du Zodiaque. J’aurais vraiment aimé visiter toutes les constellations et j’espère que ce sera le cas dans la suite de Zodiaque.

Pour conclure, je n’ai pas grand chose à ajouter à part  » ou est la suite !« . Je suis réellement impatiente à l’idée de poursuivre la lecture des aventures de cette chère Rhoma.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s