Night School tome 2, Héritage (C.J Daugherty)

Chronique par Olivia

Couverture Night School, tome 2 : Héritage

Titre : Héritage

Edition : Collection R

Prix  : 17,90 E

Résumé :

Humiliée de devoir la vie sauve à d’autres qu’elle-même, Allie Sheridan finit par rejoindre en automne les rangs de la très sélective Night School. Commence alors le véritable apprentissage aux côtés du troublant Carter et du sulfureux Sylvain…
La société secrète combine cours de self-défense aux cadences infernales et entraînement à la survie digne des commandos d’élite. À Cimmeria, les pensionnaires doivent s’exercer à vivre comme les impitoyables personnages de pouvoir qu’ils sont appelés à devenir : politiciens de haute volée, PDG de multinationales ou conseillers de l’ombre.
Et le message de la Night School est clair : pour pouvoir dominer le monde, il faut renoncer à toute vie privée et se dévouer corps et âme à l’Organisation. Mais que faire quand l’amour et la mort s’invitent au bal des menteurs ?

Je dois dire que je suis un peu déçu par ce second tome, j’avais adoré le premier mais j’ai vraiment eu du mal à rentrer dans celui là, les personnages me saoulait un peu, notamment avec le triangle amoureux qui devient beaucoup trop présent dans ce livre.

Allie est fidèle a elle même, mon problème c’était Carter, j’avais l’impression qu’entre le tome 1 et celui-ci, il a subit un régression. Enfin, j’ai l’impression que c’est le cas pour tout les personnages. Entre prise de bec sans raisons et erreurs ( les personnages savaient que c’était mal mais le faisait quand même) intempestives, j’ai cru que j’allais tous les massacrer.

Heureusement, la plume et l’univers de l’auteure rattrape en grande partie la débâcle des personnages, même si l’action tarde à arriver. Malgré cela, C.J Daugherty nous offre une plongée dans les affres de la Night School et nous dévoile un peu plus d’élément sur son fonctionnement.

On a le droit à une présence plus soutenue du camp adverse, ce qui donne aux événements une dimension plus réelle, malheureusement je trouve que c’est en partie gâché par l’attitude et le comportement d’Allie. Bien que j’ai eu un peu de mal avec elle dans le premier tome c’est un personnage que j’avais fini par apprécier, mais là j’avais l’impression de revenir dans les 100 premières pages du premier volume de Night School.

Bien que déçu par ce second tome, j’ai quand même passé un bon moment, je n’espère qu’une chose pour la suite, qu’Allie finisse par ce décider une bonne fois pour toute, parce que moi, les triangles amoureux j’ai juste envie de les désosser avec les dents ( pardonnez moi cet accès de violence).

Cependant la fin de ce tome laisse présager que le suivant sera très intéressant niveau action, de toute façon je ne pense pas qu’il puisse être moins vivant qu’Héritage.

Je me rend compte que je n’ai pas été très gentille avec ce tome, mais comprenez moi, j’ai vraiment apprécié le premier et de voir comment les personnages ce comportent dans Héritage me mets les nerfs en pelotes. Malgré cela, j’ai réellement envie de lire le tome 3, avec appréhension mais très envie malgré tout.

Publicités

2 réflexions sur “Night School tome 2, Héritage (C.J Daugherty)

  1. C’est souvent le risque avec les séries : qu’elles s’essoufflent. Normalement, cela n’arrive pas dès le deuxième, alors j’espère que c’est juste une petit erreur de parcours, et que le troisième tome répondra à tes attentes.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s