La confrérie de la Dague noire, tome 12 : l’amant souverain ( J.R Ward)

Couverture La Confrérie de la dague noire, tome 12 : L'amant souverain

Titre: L’amant souverain

Editions: Bragelonne

Prix : 25 E

Résumé :

Longue vie au Roi !

Après avoir passé des siècles à refuser son rôle, Wrath, fils de Wrath a enfin fini par accepter de succéder à son père sur le trône, avec le soutien de sa compagne bienaimée. Mais la couronne lui est un lourd fardeau. Alors que la guerre avec la Lessening society fait rage, la menace de la Bande des Bâtards n’arrange rien et les choix que Wrath est obligé de faire font courir des risques à ceux auxquels ils a promis sa protection.

Beth Randall avait cru comprendre ce à quoi elle s’engageait en acceptant de s’unir au dernier vampire pur sang de la planète, mais la vie n’a rien d’un long fleuve tranquille pour le couple royal. Lorsqu’elle décide d’avoir un enfant, la réponse négative de Wrath la surprend beaucoup, et plus encore la distance que son voeu provoque entre eux deux.

La vraie question est qui sera le plus fort : l’amour ou le devoir ?

Alors, il faut savoir que J.R Ward est une de mes auteures préférées et sa série La Confrérie de la Dague Noire a marquée le début de ma folie Bit-Lit. Mais depuis quelque tomes et bien, l’amour que je porte à cette série n’était plus là. Mais le tome 11 et encore plus le tome 12 m’a rendu folle amoureuse de cette série à nouveau.

Alors, j’ai eu un plaisir immense de retrouver Kolher et Beth, car on ne les voyait plus beaucoup depuis le tome 7. Mais ce tome est de nouveau consacré à ce couple. Je pense que J.R Ward est une pro des difficultés dans les couples, sérieusement tout les couples de la confrérie ou des problèmes à un moment de la saga. Passons ce côté la, on a enfin la résolution, en partie du moins, de l’intrigue qui court depuis l’arrivé de la bande des batards.

C’est donc avec plaisir que j’ai suivi ce tome, j’avais l’impression d’être de retour au premier tome, la même intensité, la même passion et c’est comme si on retrouvais l’écriture des débuts. Vraiment, je suis très heureuse de ma lecture même si ce n’est pas un coup de cœur, il est vrai que j’ai eu du mal à m’intéresser à l’histoire de Sola. Dans ce tome, on entends pratiquement pas parler des éradiqueurs et c’est dommage puisque à la base ce sont eux les antagonistes que l’on voit depuis le premier tome.

C’est un tome qui ne déborde pas d’action, c’est surtout un volume basé sur la politique. Franchement je suis restée sur les fesses, on va de rebondissement en rebondissement. L’aspect politique est mieux mené que dans les tomes précédents, on s’y intéresse vraiment alors que dans les autres tomes, j’avais la tendance de les zapper rapidement. Or dans ce tome là, ce n’est vraiment pas le cas j’ai tout à fait accrochée aux intrigues politiques, j’en ai plain le pauvre Kolher.

Je n’ai pas grand chose à dire sur ce tome, parce que c’est beaucoup concentré sur le fan service, notamment les situations du couple royal. J.R Ward voulait sans doute faire plaisir à ses fans, chose faite, mais cela veut dire que le prochain tome sera beaucoup plus dur.

Je suis contente d’avoir revu les frères de la première partie de la série, qui faisait dans les tomes 7 à 10 quelques apparitions mais sans plus. Je veux malgré tout les voir plus souvent et le fait qu’un spin-off sorte sur le centre d’entrainement de la confrérie de ravie à un point !

Ce sera donc une petite chronique, mais il est important de retenir que je n’ai pas trouvé de grosses erreurs au roman, il est simple et sans grande prise de tête, le fait de retrouver le couple royal m’a permit de renouer avec mon amour pour la confrérie. Je le recommande grandement au fan de la saga

Bonne Lecture !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s