Merciful Crows, tome 2 : L’aigle impitoyable de Margaret Owen

Titre: L’aigle impitoyable
Edition : PKJ
Pages : 480

Désormais à la tête des Corbeaux, Fie espère que le prince Jasimir tiendra sa promesse en protégeant sa caste. Mais le jour où une fumée noire envahit le ciel pour annoncer la mort du roi Surimir, elle comprend que le pire est à venir.
Car la reine Rhusana est prête à tout pour s’emparer du trône laissé vacant, y compris à semer la mort. De nouveau menacés, les Corbeaux sont forcés de se cacher ou de fuir le pays pour lui échapper.
Fie, elle, est déterminée à l’empêcher de nuire. Mais pour ça elle doit plonger au coeur des secrets ancestraux des Corbeaux, des secrets qui pourraient sauver son peuple… ou mettre le monde à feu et à sang.



 

J’avais adoré, mais adoré le premier tome de cette duologie, c’est donc avec une grande impatience que j’ai attendu le second, et dernier tome de cette saga. Sans être totalement déçue par ma lecture, je m’attendais à plus . 

Merciful Crows, c’est quand même une duologie très efficace qui propose un univers très riche et une mythologie très convainquante. J’ai adoré retrouver les différentes castes déterminées par les oiseaux, c’est quelques choses qu’on ne voit pas souvent passer en fantasy. Franchement, le gros point fort de cette série c’est son utilisation de la mythologie, elle n’est pas là juste pour faire jolie, elle est essentielle au déroulement de l’intrigue. Sans la mythologie, il n’y a pas d’histoire.

Mais voilà, autant le premier tome était un presque sans faute pour moi, autant le second tome a un défaut qu’il est difficile d’ignorer. Il manque clairement de rythme et ça a été très difficile pour moi de me replonger dans l’histoire.  Autant j’adore Fie, mais clairement le jeu du chat et la souris dans ce tome m’a rapidement gonflée, je m’attendais à tellement plus, l’histoire mérite tellement plus. C’est une série avec énormément de potentiel et je trouve que la fin est traitée de manière bien trop rapide.

Des sujets qui auraient mérités d’être bien plus explicités sont traités en l’espace de quelques lignes et je trouve ça dommage. J’aurais aimé une fin un peu plus consistante, parce qu’au final, je reste un peu sur ma faim et surtout, j’aurais aimé un troisième tome pour que l’autrice explore le plein potentiel de son univers. J’ai malgré tout pas mal d’affection pour cette duologie.


2 réflexions sur “Merciful Crows, tome 2 : L’aigle impitoyable de Margaret Owen

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s