Four Dead Queens de Astrid Scholte

Chronique-min

Titre : Four dead queens
Edition : Casterman
Pages : 576

Keralie, la plus habile voleuse des quatre royaumes, vole un jour ce qu’elle n’aurait jamais dû voler. En touchant l’objet dérobé, elle voit ce qu’elle n’aurait pas dû voir : les quatre reines de Quadara ont été assassinées. Mais la jeune fille compte bien tirer profit des informations qu’elle possède en les échangeant contre une récompense au Palais…
À condition d’y parvenir. De tromper Varin, le ténébreux (et séduisant) jeune Éonien auquel appartient l’objet volé. De semer Mackiel, le malfrat qui lui a tout appris avant de se retourner contre elle. Et surtout, d’arrêter le meurtrier.
Une course contre la mort commence pour Keralie.



Mon avis-min

Parlons-en un peu de ce fabuleux roman, j’ai Four dead Queens dans ma PAL VO depuis un moment, comme tu peux le voir à la photo. Mais je n’ai pas eu le temps (ou plutôt je n’ai pas trouvé le temps.) de le lire en VO, j’ai donc profité de sa sortie VF pour le découvrir. 

Déjà, j’ai été très surprise de voir qu’il s’agissait d’un one shot, je m’attendais à un début de trilogie ou ai une duologie. Du coup, je trouve que l’univers n’a pas assez été exploité, mais cette petite lacune est largement compensée par une intrigue géniale. Je t’avoue que quand je l’ai commencé, je ne savais pas trop de quoi ça allait parler, je le voyais tourner depuis sa sortie VO, mais je ne savais pas du tout de quoi il allait parler et ça a été le jackpot pour moi puisqu’il parle de complot politique, soit l’une des choses que j’aime le plus en fantasy. On ne va pas se mentir, les intrigues politiques, c’est un peu quitte ou double, tu en as une bonne et ça déchire tout, elle est nulle et ton roman est foutue. Ça représente une sacrée prise de risque et c’est pour ça que j’aime autant ça.

Concernant les personnages, j’ai été assez surprise, en général dans un one-shot tu n’as pas forcément le temps de t’attacher à eux, pourtant je me suis très rapidement attachée aux reines, mais surtout à Keralie, c’est une héroïne haute en couleur comme je les aime, elle m’a plus dès les premières pages. Pour le coup, l’autrice a plutôt bien développé ses personnages, ils sont bien travaillés du coup, leur histoire est d’autant plus passionnante. J’ai aimé Varin pour ce qu’il représente, toute la dualité du monde de Four dead Queens et d’une certaine manière, même si l’histoire a une fin, j’aurais aimé une suite pour en apprendre plus. 

J’ai beaucoup aimé l’univers et c’est pour ça que je déplore qu’il n’ait pas été plus approfondi, après il est loin d’être pauvre, il tient totalement la route et pour un univers de fantasy, il présente quelques éléments assez orignaux. Sans être un coup de cœur, ce roman est une excellente lecture que je te recommande absolument, tu vas adorer. Il  se dévore plus qu’il se lit, un petit bijou en somme. 

4.5-min


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s