La ville sans vent, tome 1 de Eleonore Devillepoix

Chronique-min

Titre : La ville sans vent
Edition : Hachette
Pages : 442

A dix-neuf ans, Lastyanax termine sa formation de mage et s’attend à devoir gravir un à un les échelons du pouvoir, quand le mystérieux meurtre de son mentor le propulse au plus haut niveau d’Hyperborée.
Son chemin, semé d’embûches politiques, va croiser celui d ‘Arka, une jeune guerrière à peine arrivée en ville et dotée d’un certain talent pour se sortir de situations périlleuses. Ca tombe bien, elle a tendance à les déclencher…
Lui recherche l’assassin de son maître, elle le père qu’elle n’a jamais connu. Lui a un avenir. Elle un passé.
Pour déjouer les complots qui menacent la ville sans vent, ils vont devoir s’apprivoiser.



Mon avis-min

Tu commences à me connaître, donc tu sais que quand je vois une belle couverture, je ne peux pas résister. Ce qui a été le cas pour La ville sans vent. Je n’avais pas spécialement d’attente pour cette lecture et finalement, j’ai été agréablement surprise. J’ai bien aimé ce que j’ai découvert dans ce roman. 

Je l’ai commencé sans savoir de quoi, il parlait, du coup, j’ai été assez surprise de découvrir que l’héroïne avait 13 ans, et encore plus surprise de découvrir un second personnage principal cette fois-ci âgé de 19 ans. Au départ, je me suis demandé comment un duo avec une aussi grande différence d’âge allait pouvoir marcher. Je me suis attendue au pire et au final, j’ai été agréablement surprise. Même s’ils ont du mal à trouver leurs marques l’un avec l’autre, ils deviennent rapidement indispensables à l’autre. Les personnages de ce premier tome sont vraiment pas mal, mon préféré reste le Nabot, il m’a fait rire. 

L’univers est assez prometteur, la mythologie aussi, j’ai hâte de voir ce que va donner l’approfondissement de ces deux points dans le prochain tome. Je suis curieuse de voir l’autrice expliquer les Amazones, mais aussi les différences de traitements entre ceux qui utilisent la magie et ceux qui ne le peuvent pas. Ce premier tome a clairement fait ressortir la petite bête curieuse qui sommeille en moi, j’ai pleins de questions et c’est plutôt bon signe quand c’est le cas. 

C’est un premier tome, quoi pose les bases d’un univers, totalement intriguant et je suis curieuse de voir ce que l’autrice va faire dans le prochain tome, parce que celui-ci débordait déjà d’actions et de révélations. C’est assez incroyable le nombre de choses qui se produit dans ce premier volume, j’en suis restée sur les fesses et je veux connaître la suite !

3.5-min


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s