Sainte Marie des Ombres, tome 5 : La mémoire de l’obscurité de Sophie Dabat

Chronique-min

Titre : La mémoire des ombres
Edition : Bragelonne
Pages : 462

Je suis Lily Turner. Marja Baldursdottir. Marie Orier. Sainte Marie des Ombres. Et je suis morte. Neuf mois ont passé. Les proches de Marie ont refait leur vie, tenté d oublier ou au moins de se reconstruire. Souvent, Anne se recueille sur sa tombe, accompagnée de Morag. Quand, un matin, la chienne se précipite vers un mausolée à l abandon, Anne y découvre une jeune femme terrorisée, nue, enceinte et blessée. Une jeune femme sans nom, sans identité ni passé, et qui bouleverse Anne. Son regard, c est celui de Marie. La conclusion de la série Sainte Marie des Ombres !



Mon avis-min

Je pensais que le cinq ne pourrait pas me fracasser encore plus que le tome 4 pourtant l’autrice à bien réussi. J’ai eu peur de lire ce roman pendant un long moment parce qu’avec la fin du tome précédent, on se dit que l’histoire est fini qu’il n’y a plus rien à dire et pourtant Sophie Dabat a trouver des choses à dire et ce dernier tome était vraiment très intéressant.

Je ne peux pas vraiment te contextualiser le début du tome 5 sans te spoiler la fin du tome 4 mais sache que la vie n’est pas toute rose pour les personnages, loin de là c’est même plutôt l’inverse. Ils se débattent avec leurs soucis et leurs démons intérieurs jusqu’au moment où l’apparition d’une jeune femme va venir bouleverser leur quotidien tout juste retrouver.

J’ai beau avoir réellement aimé ma lecture de ce dernier tome, je trouve qu’il n’était pas nécessaire. C’est comme si l’autrice avait eu besoin de mettre les papiers de ses personnages en ordres, de ce dire que certains ne pouvaient pas se quitter de cette manière et d’en butter d’autre parce qu’ils le méritaient carrément.

C’est dommage mais je trouve que l’histoire ne tourne pas assez autour des ombrez, elles ont été l’épicentre de toute la série et là elles sont totalement recalée au second plan alors qu’elles ont encore tellement d’importance.

En bref, finir cette saga m’a fait plaisir même si j’avais peur de lire ce dernier tome. L’univers de l’autrice est vraiment riche, et franchement j’ai adoré cette saga alors que je ne suis pas fan de post-apocalypse.

4-min


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s