La Tête sous l’eau de Olivier Adam

deco

Titre: La tête sous l’eau
Editeur: Collection R
Prix: 16 E
Pages: 325
Résumé :

Quand mon père est ressorti du commissariat, il avait l’air perdu. Il m’a pris dans ses bras et s’est mis à pleurer. Un court instant j’ai pensé : ça y est, on y est. Léa est morte. Puis il s’est écarté et j’ai vu un putain de sourire se former sur son visage. Les mots avaient du mal à sortir. Il a fini par balbutier : « On l’a retrouvée. Merde alors. On l’a retrouvée. C’en est fini de ce cauchemar. » Il se trompait. Ma sœur serait bientôt de retour parmi nous mais on n’en avait pas terminé.


chronique

La tête sous l’eau est mon premier roman de l’auteur donc je ne savais pas trop à quoi m’attendre. Mais sûrement pas à une histoire aussi bouleversante et surprenante. J’ai été embarquée dans ce récit du début à la fin !

Déjà, la façon dont le roman a été construit m’a grandement charmée, on suit l’historie d’une famille racontée par le garçon. Ce roman est une histoire sombre où l’auteur met en avant les problèmes d’une famille suite à la disparition de leurs filles. Mais c’est beaucoup plus que ça. Ce fut une lecture vraiment bouleversante, j’ai même du mal à mettre des mots dessus parce que ça sort vraiment de ce que j’ai l’habitude de lire. Olivier Adam m’a fait sortir de ma zone de confort et pourtant, j’ai adoré cette lecture. C’est difficile à expliquer parce qu’on lit les heures les plus sombres d’une famille pratiquement détruite. Puis la joie et l’angoisse, l’incompréhension, la tension. Et toutes ces émotions l’auteur nous les fait ressentir.

Poignant. Bouleversant. Ce roman est un concentré d’émotion qui fait ressortir et ressentir toute la noirceur humaine, mais aussi toute sa bonté. On voit comment une jeune femme se reconstruit au travers des yeux de son frère. Comment, c’est difficile de passer outre ce qu’elle a vécu et comment ça l’a changée à jamais. Je ne sais que dire d’autre à part, qu’il faut le lire pour en comprendre toute son ampleur. Un récit aussi réaliste est à la fois effrayant et porteur d’espoir dans le sens où l’on voit cette faille se reconstruire peu à peu malgré les difficultés et la présence constante de la police et des médias.

Olivier Adam a une plume très marquante par ce qu’elle n’enjolive pas le réel, c’était une histoire passionnante, mais racontée de manière juste, sans trop de décorums autour. Elle frappe au cœur parce qu’elle est crue !

4

Publicités

Une réflexion sur “La Tête sous l’eau de Olivier Adam

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s