La lune est à nous de Cindy Van Wilder

déco2

Titre : La lune est à nous Edition : Scrineo
Prix : 17.90 E
Pages : 377
Résumé :

Max et Olivia n’ont pas grand-chose en commun. Max, solitaire et complexé, peine à s’intégrer dans son nouveau lycée. Olivia, sociable et hyperactive, vient d’être recrutée par la très populaire chaîne YouTube « Les Trois Grâces » et s’investit dans le milieu associatif. Ils n’ont rien en commun, si ce n’est qu’ils sont en surpoids, et que le monde le leur fait bien payer. Lorsqu’ils se rencontrent, ils se comprennent instantanément. Et décident de réagir – chacun à sa manière. L’habit ne fait pas le moine, dit-on… Ni Max ni Olivia ne s’attend aux défis qu’ils vont rencontrer. Et si l’aiguille de la balance n’était pas le seul challenge ? Et s’il était possible de décrocher la lune, même après être tombé à terre… ?


 

5

déco chronique1Il est l’heure de parler de cette petite beauté qu’est La lune est à nous. Si vous ne le savez pas encore, je suis en amour avec la plume de Cindy, en plus de la personne. C’est une auteure de talent et une personne formidable que j’ai hâte de retrouver. La lune est à nous m’a fait retomber, une fois de plus, sous le charme de son écriture si puissante !

Ce roman, c’est une histoire à la fois douce et frappante, douce parce qu’elle nous permet de dialoguer avec nous-même et frappante, parce qu’elle nous met face à la cruauté que l’on peut subir venant d’autre personne. Comment vous dire que je n’ai pu que m’identifier à Olivia puisqu’elle porte mon prénom, comment je me suis reconnue en elle, dans ses doutes, ses moments de faiblesse, son besoin de s’affirmer. Olivia, c’est moi à 14 ans, à 15 ans, à 16 ans. C’est moi quand j’avais besoin de me trouver. De nombreuses fois, les larmes me sont venu aux yeux devant la force de caractère de ce personnage, devant ses faiblesses aussi et cette manière qu’elle a d’aller de l’avant.

Et Max, quel sublime personnage. Je suis conquise par ce personnage plein de complexité. Ce garçon qui reflète tellement la difficulté de s’accepter quand on vous fait tout le temps remarquer que vous n’êtes pas dans la norme et ce qui m’a brisé le cœur chez lui, ce sont ses doutes concernant son droit d’être aimé. Max est touchant et beau, vraiment beau peut importe son physique.

C’est le message que j’ai le plus aimé dans ce roman, ou j’ai tout aimer.  » Tu es beau comme tu es », on aurait tous besoin de l’entendre plus souvent, mais aussi,  » Tu n’as pas besoin de rentrer dans la norme pour exister », Merci Cindy d’écrire de manière aussi belle et aussi engagée que ce soit pour la cause LGBTQ++ ou pour le Body Positive ou même simplement pour le respect d’autrui. Comment dire que je perds mes mots face à autant de beauté, le livre reflète tellement bien son auteure et je suis émue d’avoir la chance de connaître une si fabuleuse personne. J’espère que Cindy continuera de nous offrir de sublime histoire, pleines de belles pensées, de belles idées sans jamais faire de leçon de moral. Dire les choses comme elles sont avec une telle puissance et une telle justesse, je ne m’en lasserai jamais.

Je suis toute chamboulée par cette merveilleuse lecture, mais aussi par toutes les belles références qui nous sont proposés dans l’histoire, par ces personnages qui sortent du lot, qui sont originaux, engagés et incroyables. Je les aime ces membres du Dépôts pour la famille qu’ils forment, pour cette tolérance et cette écoute qu’ils incarnent.

Pour finir, je n’ai qu’une chose à ajouter : ce roman est de toute beauté !

déco3


6 réflexions sur “La lune est à nous de Cindy Van Wilder

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s