La Passe-Miroir, tome 3 : La Mémoire de Babel de Christelle Dabos

Titre : La mémoire de Babel
Edition : Gallimard
Prix : 19 E
Pages : 496
Note : 20/20
Résumé :

Deux ans et sept mois qu’Ophélie se morfond sur son arche d’Anima. Aujourd’hui, il lui faut agir, exploiter ce qu’elle a appris à la lecture du Livre de Farouk et les bribes d’information divulguées par Dieu. Sous une fausse identitié, Ophélie rejoint Babel, arche cosmopolite et joyau de modernité. Ses talents de liseuse suffiront-ils à déjouer les pièges d’adversaires toujours plus redoutables ? A-t-elle la moindre chance de retrouver la trace de Thorn ?


Oh mon dieu ! Mais oh mon dieu ! Pardonnez-moi, mais je suis encore sous le choc de ma lecture. Retrouver l’univers de La Passe-Miroir après autant de temps et pour un tome aussi puissant, j’en perds mon sang-froid ! J’ai passé un excellent moment en compagnie d’Ophélie et je me languis déjà du tome 4.

On sent une sacrée différence entre le tome 2 et le tome 3 sans doute parce que les évènements ont bien changé notre héroïne, on retrouve une jeune femme bien plus déterminée qu’avant et qui n’a qu’un seul but, retrouver son mari. Et le moins qu’on puisse dire, c’est que la tache n’est pas facile puisqu’elle reste coincée presque trois ans sur son arche natale. Donc, on retrouve notre petite Ophelie pas perdue, mais presque, parce que plus les jours passent et plus elle a du mal à accepter la situation dans laquelle elle se trouve. C’est un tome qui est très centré sur elle, on a presque l’impression d’être à l’intérieur d’Ophelie. De plus, même s’il y a pas mal de personnages secondaires, ils sont moins nombreux que dans les précédents tomes, mais surtout moins important, non pas moins important, mais moins attachants. Oui, les personnages qui sont restés au Pôle me manque affreusement.

Dans ce tome, on retrouve le même rythme que dans Les disparus du Clairedelune, un rythme qui m’avait charmé. Et malgré quelques petites longueurs rien n’aurait pu m’empêcher de finir ce roman, je l’attendais tellement et le meilleur dans l’histoire, c’est que je n’ai absolument pas été déçue. On retrouve l’excellente et envoutante plume de Christelle Dabos dans un récit qui nous laissera à bout de souffle, sans compter que le dernier quart du roman m’aura fait hurler comme une fangirl hystérique. C’est le dernier quart du roman qui m’a décidé ces dernières cent pages m’ont achevé et du coup, c’est un gros coup de cœur.

Bref, je vais me calmer. Il y a encore énormément de chose à dire sur La mémoire de Babel, mais le plus simple, c’est de dire qu’il est génial et excellent. Que l’attente depuis la fin du deux a été clairement justifiée par la qualité de ce tome. La passe-miroir est l’une des meilleures œuvres qui m’ai été donné de lire venant de la plume d’un auteur francophone. Bon maintenant, Christelle si vous passez par ici, par pitié ne nous faite pas attendre trop longtemps pour le tome 4, parce que ça va être une véritable torture !

Publicités

8 réflexions sur “La Passe-Miroir, tome 3 : La Mémoire de Babel de Christelle Dabos

  1. J’ai tellement aimé ce tome! Il est je trouve dans la trempe du premier, avec beaucoup de description et une nouvelle arche à découvrir, j’ai tellement hâte de lire la suite mais contrairement à toi, je préfère que Christelle prenne son temps afin de nous offrir un magnifique tome de conclusion 🙂

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s