Chasseuse de vampires, tome 11 : La prophétie de l’Archange de Nalini Singh

Chronique-min

Titre : La prophétie de l’archange
Edition : J’ai lu
Pages :448

Couleur de minuit et d’aube, les ailes d’Elena sont uniques en leur genre… mais de plus en plus faibles. Celle que Raphael a faite voit sa part humaine reprendre le dessus, la rendant chaque jour plus vulnérable – plus facile à tuer. Tandis que la chasseuse et l’Archange cherchent les raisons de ce déclin, d’inquiétantes forces sont à l’oeuvre. En Chine, Favashi présente des signes avant-coureurs de démence. A New York, un gouffre empli de lave apparaît, tandis qu’en Afrique, des pluies torrentielles inondent les déserts. Sans parler de la mystérieuse voix qui chuchote à l’oreille d’Elena. Nul ne sait ce qu’il est advenu des derniers mortels ayant poussé la porte de l’éternité… En ira-t-il autrement pour l’affiliée d’un Archange ?



Mon avis-min

Chasseuse de vampires, c’est un peu ma série doudou, avec quelques autres, mais l’urban  fantasy ça à vraiment un effet doudou sur moi. Ce onzième tome est un sans-faute, pour une saga sans faute. 

Un petit tome, de presque 500 pages, qui marquent une forte transition dans l’histoire, on sent doucement, mais sûrement le final arriver, je dirais encore deux ou trois tomes avant que Nalini Singh décide de faire tirer leurs révérences aux personnages de la saga. Et vu, ce qu’elle nous a déjà donné, on peut avoir peur pour la fin, car cet univers est impitoyable, et c’est sans doute pour cela que je l’aime. 

Dans ce onzième opus, on retrouve des soucis lié à Elena, on reste à New York, ou notre héroïne essaye désespérément de lutter contre un ennemi qu’elle ne peut voir. C’est un tome fort et plutôt angoissant, on se fait beaucoup de soucis pour la suite de l’aventure. Ce tome m’aura vraiment stressée, surtout vers la fin, où j’ai imaginé le pire pour le développement de l’histoire.

Elena et Raphael, c’est un couple et un duo dont je ne me lasse pas, et je ne pense pas pouvoir m’en lasser un jour. Ils sont complémentaires et en même temps, ils avancent très bien quand ils sont seuls, c’est la force de leur couple, fort seul, imbattables à deux. Même si je suis toujours très contente de découvrir les histoires des Sept, je ne suis jamais aussi heureuse que quand l’histoire revient vers Elena et Raphael. 

Encore un coup de cœur pour cette saga tellement géniale. 2019 et 2020 sont des années à fin de série, et j’ai peur que ce soit aussi le cas pour Chasseuse de vampire !

5 etoiles-min


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s