Gardiens des cités perdues, tome 4 : Les invisibles (Shannon Messenger)


Titre : Les invisibles
Edition : Lumen
Prix : 15 E
Pages : 656
Note : 198/20
Résumé :

Finis les cours à Foxfire et les messages énigmatiques envoyés par le Cygne Noir, Sophie rejoint enfin la mystérieuse organisation clandestine qui lui a fait voir le jour ! Accompagnée de Fitz, Biana, Keefe et Dex, elle quitte les Cités perdues pour Florence, où se trouve le premier indice qui la mènera jusqu’au repaire du Cygne Noir. Là-bas, la jeune fille espère en apprendre plus sur elle-même, mais aussi sur les Invisibles, le groupe de rebelles qui cherche à déstabiliser le monde des elfes.


Pour comprendre l’étrange épidémie qui décime les gnomes, préparer l’évasion de Prentice, prisonnier d’Exil, et affronter la menace grandissante que représentent les ogres, la jeune Télépathe va devoir s’appuyer sur ses camarades et se retenir de foncer tête baissée vers le danger ! D’autant que si de nouveaux alliés apparaissent, des traîtres sortent aussi de l’ombre…


Après un troisième tome qui m’avait laissée un peu sur ma faim, il s’avère que Les invisibles est une très bonne surprise. J’ai passé un excellent moment de lecture, bien que j’aie vu venir la fin du tome.

On retrouve avec un plaisir certain la joyeuse bande de Sophie Foster. Encore une fois la jeune fille s’embarque dans une aventure pour tenter de sauver le monde des elfes. C’est un tome beaucoup plus sombre que les précédents, plus sérieux aussi alors même que l’on sentait déjà la série gagner en maturité au fil des tomes. Sophie est un protagoniste qui subit de profondes évolutions dans chaque tome. Alors qu’elle a douze ou treize ans. On a déjà l’impression de se retrouver face à une jeune adulte. Le reste de la joyeuse bande n’est pas en reste, c’est notamment le cas de Keffe qui est mis à rude épreuve, les révélations sur sa famille et sur lui-même vont profondément le chambouler. Shannon Messenger prend vraiment Le temps de faire grandir ses personnages, on n’a vraiment pas l’impression de se retrouver face à une série jeunesse.

Shannon Messenger renouvelle de manière très habile l’intrigue de sa série qui tendait à s’essouffler ou plutôt à faire du sur place dans le troisième tome. Les invisibles nous propose une aventure bourrée d’actions et de révélations chocs sans parler des twists qui viennent bousculer le confort du lecteur. Vraiment, ce quatrième opus est très bon, le suspens est total, La tension très présente. On ressent tout ce que l’auteure à couchée sur le papier. Je n’avais pas autant été passionnée par cette série depuis le premier volume de Gardien des cités perdues.

La plume de Shannon Messenger est toujours aussi captivante et imagé. L’univers de Gardiens des cités perdues est tellement riche et bien maîtrisé que je le verrais bien passer sur grand écran. J’ai hâte de me pencher sur le cinquième tome de cette fabuleuse saga. Mais je vais attendre encore un peu pour vraiment savourer le cinquième volume.

Gardiens des cités perdues est une saga à dévorer sans limite d’âge. Comme le dit Haribo  » pour les grands et les petits « . Vraiment, ce quatrième opus est très bon, le suspens est total, la tension très présente. 

Publicités

2 commentaires sur « Gardiens des cités perdues, tome 4 : Les invisibles (Shannon Messenger) »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s