Wranglestone, tome 1 : Ici s’achève la lutte de Darren Charlton

Titre : Ici s’achève la lutte
Edition : Nathan
Pages : 400

Au cœur du parc national de Wranglestone, une petite communauté survit sur les îles, au milieu du lac. Dans un monde envahi de morts-vivants, elle y est protégée par l’eau… sauf en hiver. Car, quand le lac gèle, il faut redoubler de vigilance.
C’est dans cet univers sauvage et plein de dangers que Peter et Cooper, 15 ans, vivent leur première histoire d’amour. Jusqu’à ce que Peter commette une erreur mortelle et soit envoyé sur le rivage, pour s’endurcir. Mais ce qu’il y découvre remet en question tout ce qu’il pensait savoir sur leur communauté.



 

Quand ma repré m’a parlé de ce roman, elle me l’a vendu comme un mix entre The Walking Dead et Brockbain Mountain, et comment te dire que cette image reflète à la perfection ce roman. J’ai passé un bon moment avec ce titre qui est très original pour le coup.

Je ne suis clairement pas une fan de zombies et de post apocalyptique, pourtant le côté LGBTQIA+ du roman m’a convaincu de me laisser tenter. J’avais envie de nouveauté et de quelque chose d’assez original, j’ai été servie. On suit l’histoire de Peter, un jeune homme de quinze ans qui ne colle pas vraiment avec son environnement. il est gentil, doux et ne possède pas une once de violence, alors forcément contre une invasion de zombie, sa communauté trouve qu’il ne sert pas à grand chose. Sauf Cooper sous ses airs de parfait survivant de l’apocalypse, le jeune homme est très épris de Peter. Le roman nous raconte leur histoire, mais aussi celle des zombies.

J’ai été assez surprise dans un premier temps de voir que le roman se concentre sur l’histoire d’amour entre Peter et Cooper. On est très rapidement jeté au milieu de leur relation, elle est parfois compliqué mais on comprend très vite la sincérité de leurs sentiments l’un pour l’autre. C’est vraiment dans la suite de l’histoire que l’auteur va vraiment nous parler des zombies et du secret qui se cache derrière eux.

J’ai aussi été étonnée de voir que l’histoire est assez survolée, ce n’est pas dérangeant mais cela surprend un peu au début. Le récit est très rythmé et on se laisse très vite prendre par l’intrigue et les personnages. J’ai passé un très bon moment avec cette lecture et j’espère bien que le second tome sera rapidement traduit en France, même s’il peut se lire en one-shot.


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s