Les liens du sang, tome 3 : Ô rage ô désespoir de Helen Harper

Titre : Ô rage Ô désespoir
Edition : MxM Bookmark
Pages : 286

Mack parviendra-t-elle à découvrir d’où elle vient ? Mack entame sa formation à l’académie des mages, en espérant que si elle se plie aux règles, ils accepteront de lever le sortilège de stase qui emprisonne sa vieille amie, Mme Alcoon. Mais une fois arrivée là-bas, elle se retrouve entourée de professeurs hostiles et d’élèves désagréables, dont la grande majorité semble bien décidée à la voir échouer. Alors qu’elle se sent attaquée de tous côtés, il est de plus en plus difficile pour Mack de contrôler son tempérament.

Obligée de suivre une thérapie pour maîtriser sa colère tout en devant gérer les avances indésirables de Corrigan, le Seigneur Alpha du monde des métamorphes, Mack sent ses émotions partir en roue libre. Et lorsqu’elle découvre dans la bibliothèque des mages un livre familier, qui pourrait bien l’aider à débloquer les secrets de son passé et de son sang de dragon, elle se rend compte que les problèmes ne font que commencer…



 

Alors que le tome 2 a été les tome du désamour, il semblerait que le tome trois soit celui de la réconciliation. Même si j’ai eu un peu de mal à rentrer dans l’histoire, j’ai beaucoup plus apprécié ma lecture que celle du second tome.

On retrouve Mack juste après qu’elle ai acceptée d’étudier auprès des mages, pourtant malgré toute sa bonne volonté, rien ne se passe comme la jeune femme le voudrait, les mages sont imbuvables et elle n’est même pas à l’abris de Corrigan, il semblerait que l’alpha soit bien déterminé à lui mettre la patte dessus.

Un tome assez classique sur les fond, puisqu’on retrouve Mack à l’école, elle va devoir apprivoiser sa magie et surtout ses colères. C’est aussi l’occasion pour elle d’en apprendre plus sur son héritage, mais entre les blagues puérils des mages et ses sentiments en pagailles, rien n’est simple pour la jeune femme.

Je pense que c’est assez définitif, cette saga ne sera pas ma préféré de l’autrice pourtant elle a beaucoup de potentiel et quelques qualités mais y a un truc qui coince, je trouve que ça manque un peu de rythme et surtout il n’y a pas assez de rebondissements, même si celui-ci est moins avare que le précédent. Ce qui me frustre aussi c’est la romance, ils font un pas en avant pour en faire quinze en arrière ça ne peut pas avancer comme ça, c’est pas possible.

Je lirais le tome quatre parce que malgré quelques petites longueurs, c’était bien sympathique, par contre, il ne fait clairement pas partie de mes priorités.


Une réflexion sur “Les liens du sang, tome 3 : Ô rage ô désespoir de Helen Harper

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s