Gods of Men, tome 2 de Barbara Kloss

Titre : Gods of men tome 2
Edition : Rivka
Pages :640

La guerre ne fait que commencer dans le temple du désert…

Sable a été démasquée : elle est en réalité Imari, la fille illégitime du zar d’Istraa, et une Liagée, née avec le pouvoir interdit du Shah. Après dix ans passés à se cacher dans le froid glacial des Landes Sauvages, elle rentre enfin chez elle.

Pleine d’espoir, elle compte bien venir en aide aux ouvriers sol veloriens asservis depuis plus de cent ans. Mais un mystérieux chef liagé sévit dans l’ombre d’Istraa, attaquant villages et temples, incendiant et écrasant tout sur son passage, et Imari n’a d’autre choix que d’apprendre à maîtriser son pouvoir si elle veut éviter la destruction de son peuple.



 

Quel plaisir de retrouver Sable dans la suite de Gods of Men, j’avais eu un coup de coeur pour le premier tome de cette saga. J’ai eu beaucoup de plaisir à replonger dans cet univers, mais pas autant que dans le premier tome.

Ce tome se déroule principalement dans le désert, et même si j’ai adoré en apprendre plus sur Sable et les mystères qui entourent son pouvoir, j’ai trouvé que cette suite manquait un peu d’intensité, et cela pendant une bonne partie du récit. On se retrouve face à un tome de transition assez basique en fait, mais heureusement la fin du tome rattrape bien les choses, il est plus vivant, il y a beaucoup plus de tensions et je suis curieuse de voir ce que va donner le troisième ( et dernier ?) tome.

Pour moi, le vrai défaut de ce second tome c’est que l’autrice ne va pas assez en profondeur dans ses remises en question, que ce soit par rapport aux membres de la famille de Sable, et la manière dont il traite cette dernière, ou dans sa manière de mettre en avant le peuple Sol veloriens, je pense que cet aspect sera encore approfondi par la suite, mais j’ai trouvé ça un peu facile de la part de Sable de se sentir concernée par le sort de ce peuple dont elle partage le sang, mais de ne pas forcément vouloir se mouiller parce qu’elle vient de retrouver sa famille.

J’aime beaucoup cette saga, j’ai hâte d’en connaitre la suite, malgré cette petite déception. Néanmoins Gods of men est une très bonne saga, en plus d’être très belle, j’espère qu’on va vite se retrouver pour parler du tome trois .


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s