Stay Gold de Tobly McSmith

Titre : Stay Gold
Edition : PKJ
Pages : 432

Dans son ancien lycée, Pony était le seul élève trans. Lassé d’être au centre de l’attention, il décide de ne rien dire à ses nouveaux camarades… Mais il n’avait pas prévu de tomber amoureux.

Quand Pony rencontre Georgia, pom-pom girl à la repartie d’enfer, son coeur s’emballe. Tandis qu’ils se rapprochent, Pony comprend qu’il va devoir être honnête avec elle et lui parler de son passé… Comment Georgia va-t-elle réagir ? Comprendra-t-elle pourquoi il lui a caché la vérité ?

 



 

 

 

Quand j’ai vu le sujet que Stay Gold abordait, j’ai tout de suite voulu le lire. J’avais adoré Celle dont j’ai toujours rêvé, c’était le premier roman que je lisais qui parlait de transidentité. J’ai beaucoup apprécié ma lecture de ce roman, même si quelques petites choses m’ont un peu dérangées.

Commençons par parler de ce que j’ai aimé, Pony par dessus tout, j’ai adoré ce jeune homme, haut en couleur et passionné. La manière dont il prend la vie à bras le corps, il est prêt à tout pour aller au bout de ses rêves et sous ses aspects un peu timide se cache une véritable force, sa relation avec ses parents en est la preuve. Son cercle familiale est un peu compliqué avec une acceptation mitigée de son identité de genre. Si je peux comprendre la difficulté des parents à comprendre le changement de genre de leur fils, eux devraient d’autant plus comprendre que Pony est un garçon et que son corps ne lui correspond pas.

J’ai trouvé que le sujet de la transidentité était traité d’une belle manière, assez pudique mais en même temps suffisamment décrite pour qu’on comprenne la difficulté du quotidien de ce jeune homme. Cela m’a emmené à me questionner sur la difficulté de passer d’un genre à un autre, d’autant plus que ce n’est pas extrêmement bien vu socialement parlant.

Passons maintenant à ce qui m’a un peu chiffonnée dans cette lecture, c’est le personnage de Georgia. Un peu trop caricatural à mon gout, j’ai eu du mal à m’attacher à cette jeune femme, d’autant plus que ses choix tout au long du roman sont des plus douteux, néanmoins la fin de l’histoire à réussi à me réconcilier avec cette jeune femme.

En conclusion, Stay Gold est une lecture agréable, un bon moyen de se documenter de manière douce sur le sujet de la transidentité, même si rien ne vaux de véritables recherches. Le roman traite aussi du premier amour, de l’homophobie et de bien d’autres choses.


Une réflexion sur “Stay Gold de Tobly McSmith

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s