La vie invisible d’Addie Larue de Victoria E. Schwab

Titre : La vie invisible d’Addie Larue
Edition : Lumen
Pages : 697

Une vie dont personne ne se souviendra… Une histoire que vous ne pourrez plus jamais oublier… Une nuit de 1714, dans un moment de désespoir, une jeune femme avide de liberté scelle un pacte avec le diable. Mais si elle obtient le droit de vivre éternellement, en échange, personne ne pourra jamais plus se rappeler ni son nom ni son visage. La voilà condamnée à traverser les âges comme un fantôme, incapable de raconter son histoire, aussitôt effacée de la mémoire de tous ceux qui croisent sa route.

Ainsi commence une vie extraordinaire, faite de découvertes et d’aventures stupéfiantes, qui la mènent pendant plusieurs siècles de rencontres en rencontres, toujours éphémères, dans plusieurs pays d’Europe d’abord, puis dans le monde entier. Jusqu’au jour où elle pénètre dans une petite librairie à New York : et là, pour la première fois en trois cents ans, l’homme derrière le comptoir la reconnaît. Quelle peut donc bien être la raison de ce miracle ? Est-ce un piège ou un incroyable coup de chance ?



Si tu me suis depuis un moment tu sais que j’adore les histoires de Victoria Schwab, et tu dois savoir que Monsters of Verity était son oeuvre que je préférais par dessus tout, et bien La vie invisible d’Addie Larue a pris sa place dans mon coeur, ce roman était tout bonnement incroyable.

La vie invisible d’Addie Larue est un récit fort et poétique qui questionne ce que l’on est prêt à donner pour obtenir ce que l’on désire le plus au monde. Victoria Schwab revisite avec brio le mythe de Faust, entre poésie et amour maudit cette histoire fait voyager entre les époques pour faire découvrir au lecteur que parfois ce que l’on veut vaut bien plus cher que ce que l’on est prêt à donner. C’est le cas d’Addie, elle voulait la liberté, là voilà errante parmis les hommes depuis 300 ans, sans que quiconque puisse se souvenir d’elle.

Les personnages de ce romans sont vraiment très bon, que ce soit Addie, avec sa combativité et sa capacité d’adaptation, ou les personnages qui vont croiser sa route. Victoria Schwab peint à merveille le portrait de la solitude avec le personnage d’Addie, c’est poignant, fort et captivant. On se demande comment en 300 ans, a aucun moment elle n’a accepté de capituler face au ténébreux.

Un récit incroyable ou la complexité d’une vie est montré sous toutes les coutures, que ce soit dans les amitiés, dans l’amour ou dans la famille, l’autrice explore toutes les facettes de l’humanité de ses personnages pour les mettre à nu devant ses lectures. J’ai été très surprises par la seconde moitié du récit qui est très différent de la première, avec moins d’aller et retour dans le passé, on se concentre plus sur le présent d’Addie, sur sa relation avec Henri. Ce roman est un énorme coup de coeur, mon seul regret c’est que le personnage de Luc n’a pas une plus grande place dans l’histoire, là ou Henri en a une bien plus grosse que celle que je pensais

La fin est tout bonnement incroyable et elle appelle clairement à une suite, mais c’est une fin quand même. L’autrice a réussi à créer une fin ouverte qui ne frustre pas tant que cela le lecteur dans le sens où même si elle décide de ne jamais écrire de suite aux aventures d’Addie, on a quand même une conclusion.


Une réflexion sur “La vie invisible d’Addie Larue de Victoria E. Schwab

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s