Les chroniques de St Mary’s, tome 07 : Petits arrangements avec l’Histoire de Jodi Taylor

Titre : Petits arrangements avec l’Histoire
Edition : Hervé Chopin
Pages : 363

Derrière la façade très académique de l’institut St Mary, les équipes d’historiens, de techniciens, de chercheurs ont découvert le secret du voyage dans le temps. Ici, on n’étudie pas seulement le passé, on le visite…

 » J’ai fait des choses stupides dans ma vie. J’ai souvent été imprudente et j’ai enfreint beaucoup de règles. Mais jamais auparavant je n’avais ruiné autant de vies ni laissé un tel désastre derrière moi.  »

Max n’a effectivement jamais aimé suivre les règles, pensant qu’elles étaient faites pour les autres. Mais cette fois, elle est allée trop loin et tout le monde va devoir en payer le prix. Comment pourra-t-elle arranger les choses ?



 

Les chroniques de St Mary et moi c’est une grande histoire d’amour, il n’y a pas une seule aventure de l’institut que je n’ai pas aimé, et ce tome n’a pas déroger à la règle, pourtant, il ne se présente pas vraiment comme les autres tomes, néanmoins cette série est vraiment un doudou pour moi.

Dans ce tome, on va avoir peu de voyage dans le temps, il se passe essentiellement dans notre présent, où Max va devoir assumer les conséquences de ses conneries, et comme on le sait depuis quelques temps, faire des bêtises, elle gère, les réparer un peu moins … On a quand même une petite dimension voyage dans le temps avec un saut du côté des légendes arthuriennes.

C’est un tome, un peu, introspectif dans lequel Max fait un peu le bilan de ses années à St Mary et ça marque clairement un tournant dans la saga, elle grandit et sera bientôt maman donc elle commence a entrevoir la vie différemment, peut-être qu’elle va finir par devenir prudente vu tout ce qu’elle a déjà vécue. Clairement, ce tome 7 n’est pas mon préféré de la saga, je l’ai apprécié mais moins que ses prédécesseurs, on sent que sa vocation principale c’est d’enclencher une nouvelle phase dans l’intrigue et l’univers. Il y a moins d’humour aussi et c’est dommage, parce que ce c’est une des forces de cette saga.

J’ai hâte de découvrir le tome 8 des aventures de Max et Leon, d’autant plus qu’elle n’est plus très loin de l’accouchement donc ça promet d’être drôle par la suite, j’ai hâte de la voir maman, je me bidonne d’avance ! Une petite chronique pour une série qui commence a être bien longue, mais bon il ne reste plus que trois tomes.


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s