L’Ascension de Camelot, tome 1 : La Duperie de Guenièvre de Kiersten White

Titre : La duperie de Guenièvre
Edition : De Saxus
Pages : 347

La princesse Guenièvre arrive à Camelot pour épouser le charismatique Roi Arthur, mais elle n’est pas celle qu’elle prétend être. Son vrai nom et sa véritable identité sont un secret.

La magie a été interdite dans le royaume et le sorcier Merlin qui en a été banni a trouvé un moyen de protéger le roi : faire de Guenièvre sa femme… et sa protectrice contre ceux qui veulent voir la ville du jeune souverain tomber.

Pour sauver la vie d’Arthur, sa nouvelle épouse va devoir naviguer dans une cour où les anciennes valeurs qui s’opposent au changement côtoient de nouvelles voix qui se battent pour un monde meilleur.

Mais au cœur de la forêt et dans les sombres profondeurs des lacs, la plus terrible des menaces attend pour récupérer ce qui lui est dû… Les chevaliers d’Arthur croient qu’ils sont assez forts pour faire face à n’importe quel danger, mais Guenièvre sait qu’il faudra bien plus que des épées pour garder Camelot libre.




J’attendais beaucoup de cette lecture parce que je trouve l’univers des légendes arthuriennes vraiment passionnant, de toute manière des qu’on touche à la mythologie et aux légendes, je suis tout de suite intéressée. Je préviens tout de suite, on est dans de la légende arthurienne sans vraiment l’être, l’autrice à pris beaucoup de liberté avec les personnages mais cela reste un récit vraiment captivant.

Nous faisons la rencontre de Guenièvre au moment où elle est en chemin pour Camelot, où elle doit rencontrer le roi Arthur afin de l’épouser. Jusque la, on est plutôt classique, mais la jeune femme n’est pas une princesse comme les autres, elle maîtrise la magie mais surtout c’est à la demande de Merlin qu’elle part rejoindre Arthur avec une mission de la plus haute importance, le protéger d’un danger mortel.

On est quand même loin de la princesse des légende, Guenièvre est une héroïne forte mais surtout déterminée à mener à bien sa mission, mais plusieurs obstacles vont venir semer sa route d’embuche, l’un des premiers va être l’interdiction d’utiliser la magie dans le royaume d’Arthur, cette dernière a été interdite peu de temps après la dernière guerre mené par le roi, l’autre obstacle ce sont ses sentiments naissants pour Arthur. J’ai beaucoup aimé cette jeune femme qui se retrouve à jouer un rôle qu’elle ne connait pas, dans un royaume ou elle ne connait personne, même si notre héroïne va rapidement se lier d’amitié avec des gens, au départ on ressent énormément sa solitude et son incertitude face à sa tache.

C’est un premier tome très introductif mais que j’ai beaucoup apprécié, parce que l’autrice prend le temps de placer les relations entre les personnages, mais aussi le décor d’une intrigue complexe, entre magie, enquête et tournois de chevalerie on n’a pas le temp de s’ennuyer entre les pages de cette histoire. J’ai hâte de retrouver les personnages dans le second tome de cette saga, il me semble qu’il s’agira d’une trilogie mais je ne suis pas certaine puisque le tome trois n’est pas encore sortie en VO. En tout cas, j’espère vraiment que ça motivera les ME à sortir son autre saga, An I Darken.


6 réflexions sur “L’Ascension de Camelot, tome 1 : La Duperie de Guenièvre de Kiersten White

      1. C’est vrai que j’avais vu passer les erreurs de traduction, mais cela n’a pas l’air de t’avoir perturbée…
        Je suis encore plus intriguée avec cette histoire de twist !

        J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s