Sous un ciel d’or de Laura Wood

Titre : Sous un ciel
Edition : PKJ
Pages : 384

1920. Lou, dix-sept ans, vit dans une ferme des Cornouailles. Elle est fascinée par la magnifique demeure des Cardew, vide depuis des années. Écrivaine en herbe, elle y passe des après-midi seule, en cachette, à lire et à se rêver membre de la prestigieuse famille qu’elle épie dans les revues mondaines. 

Quand, à la faveur de l’été, les propriétaires investissent les lieux, Lou est soudain transportée dans le monde luxueux et pétillant de l’aristocratie anglaise. Au centre, un frère et une soeur époustouflants, dont elle devient de plus en plus proche. 

Tandis qu’un amour inattendu s’éveille en elle, Lou découvre que le champagne, le jazz et le charleston cachent de sombres secrets.



 

Sous un ciel d’or était sortie depuis quelques temps déjà avant que je m’y intéresse, il faut dire que les romans historiques ne sont pas les premières choses vers lesquelles je me tourne, ce n’est pas un genre que j’affectionne particulièrement, pourtant les très bons avis que j’ai vu sur ce roman ont achevés de me convaincre. Il fallait que je découvre ce titre.

Comment te dire, je n’ai absolument pas été déçue par ce roman, en fait je l’ai même adoré, il était génial. Un presque coup de coeur. Je ne m’attendais pas à retrouver mon trope favoris entre les pages de cette histoire, mais. qu’elle excellente surprise. L’histoire se déroule entre les Cornouailles et Londres dans les années folles, en 1929 plus précisément. La routine de Lou va être bousculée quand deux riches héritiers débarquent dans leur maison de campagne. La jeune femme va gouter au faste des soirées folles, toucher du bout des doigts ce monde qui la fait tant rêver.

J’ai trouvé ce roman vraiment intéressant et bien construit, même si Lou vit à la campagne et ne connait pas grand choses de Londres, elle passe pas pour autant pour la cruche de service, elle est droite dans ses bottes et possède un franc parler qu’elle n’hésite pas à magner. Elle va lier une profonde amitié avec les héritiers, au delà de leur différence sociales. J’ai aimé la manière dont Lou est avant-gardiste à sa manière, elle veut rendre ses parents fiers tout en sachant qu’elle ne peut et ne veut pas rentrer dans le moule. Elle ne peut pas suivre les pas de sa grande soeur, toute juste mariée.

Le roman aborde des thématiques vraiment intéressantes comme l’émancipation de la femme, la pression sociale, la différence de classes sociales, le regard des autres. Franchement, ce roman est un petit bijou, il était excellent sur tout les tableaux, et la romance est la cerise sur le gâteau. Je te le recommande fortement.


Une réflexion sur “Sous un ciel d’or de Laura Wood

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s