Le clan Bennett, tome 4 : Le chant des Bennett de TJ Klune

Titre : Le chant des Bennett
Edition : MxM Bookmark
Pages : 590

Dans les ruines de Caswell, Carter Bennett a découvert la vérité.

Une vérité qu’il avait sous les yeux depuis le début.
Une vérité qui a disparu en emportant avec elle toutes les réponses à ses questions.

Désespéré, Carter prend la route, abandonnant sa famille et la sécurité de la meute, pour retrouver un homme qu’il ne connaît presque pas. Là réside le danger : les loups sont des animaux de meute, et plus Carter reste seul, plus son esprit dérive vers le vide insondable de la folie Oméga.

Mais il s’accroche, suivant la piste laissée par Gavin.
Gavin, le fils de Robert Livingstone, le demi-frère de Gordo Livingstone.

Au bout du chemin, les révélations faites à Carter changeront à jamais le destin des loups, car l’histoire de Gavin remonte à bien des années.
Un secret jalousement gardé par le père de Carter, Thomas Bennett.

Désormais, les péchés des pères reposent sur les épaules de leurs fils.



 

J’ai repoussé au maximum le moment d’écrire cette chronique, parce que ça voulait dire que j’en avais vraiment fini avec la saga du clan Bennett, et très honnêtement, je n’avais pas envie d’en finir. Je pense que je vais me pencher sur les autres textes de TJ Klune parce que j’ai découvert une plume juste fantastique.

Ce dernier tome est mon préféré avec le premier, il m’aura tenu en haleine du début à la fin, tout comme le reste de la saga,mais ce tome m’a particulièrement intrigué par rapport à l’intrigue amoureuse, on y suit Carter, le frère ainé de la famille Bennett et ce jeune homme est loin d’être intéressé par les hommes, donc je me demandais vraiment comment l’auteur allait aimer cette romance, je n’ai pas du tout été déçue. La relation de Carter était presque aussi magique que celle du premier tome, TJ Klune construit des romances dans le respect de l’autre, des relations saines et équilibrés.

Cette saga ça a été quelques choses, elle fait partie de celle que j’ai lu le plus rapidement, en moins d’un an, ça m’arrive tellement rarement. J’étais obsédée par l’histoire de cette famille, j’y pensais tout le temps, même maintenant que j’ai fini de lire cette saga, je continue de penser à elle.

Cette fin était juste parfaite, elle offre une conclusion de qualité à une saga que j’ai trouvé exceptionnelle, j’ai adoré la plume de l’auteur, je ne te cache pas que j’ai très hâte de la retrouver dans son titre à paraitre chez De Saxus, mais aussi dans d’autres romans qui ont déjà été traduits.


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s