Les fleurs de grand frère de Gaëlle Geniller

Titre : Les fleurs de grand frère
Edition : Delcourt
Pages : 62

Un jour de printemps, des fleurs se sont mises à pousser sur la tête de grand-frère. Au début, elles l’ont effrayé, et il ne savait pas quoi en faire. Nous sommes allés voir Mamie, qui connaît tout sur les fleurs. Mais des comme ça, elle n’en connaissait pas. Grand-frère a alors demandé à Papa de les lui couper. Papa lui a dit « Mais tu ne les as pas encore écoutées ! » Les fleurs ont alors commencé à lui parler…



 

J’avais envie de te parler de cette BD, même si elle est très courte. C’est vrai que 62 pages, ça passe à toute vitesse, mais il fallait que je te donne mes impressions sur cette beauté. Si tu n’as pas reconnu, c’est l’autrice de la BD Le jardin, Paris qui est derrière cette autre BD.

Il s’agit de la première oeuvre publiée de Gaelle Genillier si je ne dis pas de bêtises, elle raconte l’histoire d’un jeune garçon qui un beau jour de printemps découvre que des fleurs lui poussent sur la tête. C’est une BD toute douce qui parle d’amour, de changement, d’acceptation de soi et du regard des autres .

J’ai aimé la douceur avec laquelle l’autrice traite sa BD, que ce soit par les mots ou par les dessins, par les phrases ou par les couleurs, on tombe sous le charme de cette courte histoire qui dit tout ce qu’il faut. On comprends tout comme notre jeune héros que tous les changements ne sont pas mauvais, que la différence n’est pas une faiblesse mais qu’elle peut être une force, on apprends à s’aimer soi-même. J’ai aimé la douceur et l’innocence de l’enfance dans les yeux du petit frère qui voit les fleurs sur la tête de son frère comme quelque chose de fabuleux et de beau.

Cette BD était parfaite et j’aurais aimé quelle soit tellement plus longue , j’ai adoré ma lecture et je compte bien suivre de très près le travail de l’autrice, je là suis déjà sur Instagram et je me régale de son fabuleux travail ! Je t’invite fortement à découvrir son travail, c’est si beau.


2 réflexions sur “Les fleurs de grand frère de Gaëlle Geniller

  1. c’est parfois ce que je « reproche » aux bandes dessinées : trop courtes. Mais j’aime beaucoup le sujet et les illustrations ont l’air magnifiques.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s