Aurora Squad, tome 2 de Amie Kaufman et Jay Kristoff

Titre : Aurora Squad, épisode 2
Edition : Casterman
Pages : 528

La moitié de la galaxie est aux trousses du désormais célèbre escadron 312 accusé de terrorisme galactique aggravé. Tous ne veulent qu’une chose – ou plutôt qu’une personne : Aurora, qui attire la convoitise des escouades gouvernementales autant que des groupuscules les plus extrémistes de l’espace parmi lesquels le pire d’entre eux, le Tueur d’Etoiles… sans oublier la propre soeur de Kal et son armée sanguinaire. Si le jeune Syldrathi et Aurora se sont enfin avoués leur Attirance, la jeune fille doit consacrer toute son énergie à maîtriser son pouvoir au plus vite au prix d’un sacrifice auquel elle est loin d’être prête. Au beau milieu du véritable chaos où essaient de survivre les membres de l’escadron, une révélation de taille va rebattre les cartes pour Ty et ses amis.



Après le coup de coeur intergalactique qu’a été le premier tome, j’avais tellement hâte de lire ce second tome, un an d’attente qui m’a semblé durer une éternité. Il faut dire que ce duo d’auteurice à su me charmer avec Illuminae et même si Aurora Squad n’est pas exactement au même niveau, cette saga sait comment te retourner le cerveau.

On retrouve donc notre tristement fameux escadrons 312, après les derniers évènements qui leur sont tombés dessus, on peut dire qu’ils sont un peu sous l’eau mais c’est sans compter sur leur capacité, car s’ils sont tous plus ou moins inadaptés socialement ce sont des experts dans leurs domaines respectifs. Du coup, leur abattement n’a pas duré longtemps, les voilà repartis pour de nouvelles aventures.

honnêtement, au départ j’étais assez surprise de voir que malgré la tonne d’action ce sont un second tome assez léger et puis c’était sans compté sur un violent retournement de situation, j’ai bien cru faire une syncope. Jay. Kristoff et Amie Kaufman sont quand même de grands sadiques. Ils prennent un malin plaisir à torturer les personnages comme le lectorat. Sérieusement, la fin m’a mis en PLS mais d’une force, j’ai cru que je ne me relèverai jamais. C’était tellement intense, tu n’as pas du tout de temps de pause. D’ailleurs, c’était peut être un peu trop, on a peine le temps de souffler durant le récit et c’est assez inconfortable, il y a une petite partie du roman qui m’a laissée mitigée.

Car oui, pas de coup de coeur pour ce second tome, même si j’ai grandement apprécié ma lecture, je lui ai trouvé quelques défauts qui m’ont vraiment dérangés, j’espère que le prochain tome rattrapera tout ça, mais bon, il faut que j’attente encore un an pour la suite, franchement si ça c’est pas de la torture. Dieu merci, heureusement qu’il y a énormément de livres que j’attends qui sortent dans l’intervalle.


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s