La mer sans étoiles de Erin Morgenstern

Titre : La mer sans étoiles
Edition : Sonatine
Pages : 640

Dans la bibliothèque de son université, Zachary Ezra Rawlins trouve un livre mystérieux, sans titre ni auteur. Découvrant avec stupéfaction qu’une scène de son enfance y est décrite, il décide d’en savoir davantage. C’est le début d’une quête qui le mènera à un étrange labyrinthe souterrain, sur les rives de la mer sans Étoiles. Un monde merveilleux fait de tunnels tortueux, de cités perdues et d’histoires à préserver, quel qu’en soit le prix…



 

J’avais adoré Le cirque des rêves, à tel point qu’il faisait parti de mes romans favoris et j’attendais avec énormément d’impatience que l’autrice sorte un nouveau roman, du coup quand La mer sans étoiles a été annoncé en VO, j’étais euphorique. J’ai même faillit l’acheter en anglais quand j’étais à Londres, mais elle n’a pas une plume simple donc j’ai préféré attendre la VF. J’étais ravie de pouvoir le lire même si la couverture est franchement moche.

On ne va pas se mentir, j’ai beau adoré l’autrice, j’ai été très déçue par ce roman, peut être parce que j’en attendais trop, peut être parce que j’ai un souvenir très idéalisé du Cirque des rêves. Je ne sais pas, en tout cas j’ai l’impression d’être totalement passé à côté de cette histoire alors que je voulais tellement l’aimer. C’est vraiment frustrant. Ce n’est pas comme si j’avais détesté ma lecture mais j’ai vraiment eu du mal à me prendre d’affection pour les personnages et à me sentir concernée par ce qui leur arrivaient.

Pourtant les personnages ne sont pas mal du tout, je pense que ce qui m’a vraiment gênée c’est la trop grande présence de point de vue différent. L’univers était très riche et plutôt décousu, du coup quand on additionne trop de personnage à un ensemble déjà complexe, ça devient vraiment difficile a gérer.

L’univers était intéressant mais franchement c’était bizarrement exploité, pourtant j’ai adoré la mythologie que l’autrice aborde dans ce texte, c’était captivant mais il y avait beaucoup trop de digression et sans parler de la mise en abime du récit, sur un ou deux niveaux c’est facilement compréhensible mais quand on passe sur plus de trois niveaux, je trouve que c’est beaucoup trop complexe. heureusement que la plume de l’autrice est fluide malgré sa complexité parce que je pense que j’aurais fini par abandonner ma lecture.

Au fond, je suis triste de ne pas avoir apprécié ma lecture alors que je trouve que cette autrice a une imagination et une plume incroyable. Je pense que j’essayerai de relire La mer sans étoiles dans un an ou deux voir si je n’accroche toujours pas où si c’était juste le moment qui n’était pas propice à cette lecture.


2 réflexions sur “La mer sans étoiles de Erin Morgenstern

  1. Oh dommage que tu n’aies pas apprécié :/ Je n’avais pas fait le lien avec Le cirque des rêves, que j’avais commencé en VO puis arrêté. Peut-être que celui-ci me plaira plus 🙂

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s