Rule, tome 1 de Ellen Goodlett

Titre : Rule
Edition : Bayard
Pages : 495

Zofi, Ren et Akeykah vivent toutes les trois en des points opposés du royaume de Kolonya. Elles ne se connaissent pas et n’ont rien en commun. Lorsque le roi les convoque, elles sont persuadées d’être perdues. Il faut dire que chacune d’entre elles cache un lourd secret, du genre qui peut vous faire exécuter pour trahison… Pourtant, à leur grande surprise, le souverain leur révèle qu’elles sont ses filles naturelles. Lui-même est mourant et, depuis la perte tragique de son fils unique, elles sont ses seules héritières. À elles de prouver laquelle mérite de régner. Mais quelqu’un à Kolonya connaît leurs secrets, et ne reculera devant rien pour les empêcher de conquérir le trône…



 

J’ai eu envie de lire Rule, un peu sur un coup de tête, la couverture m’a totalement tapée dans l’oeil. Je n’ai même pas lu le résumé que je me suis jetée dessus. Au départ, ce n’était pas gagné mais la fin à su me surprendre et me donner envie de connaitre la suite.

Déjà, la première difficulté dans ce roman, c’est de s’attacher aux personnages, il y a quand même trois points de vue différents. Un pour chaque fille, elles sont très différentes les unes des autres, et ma préférence va clairement à Zofi. J’ai vraiment eu du mal à rentrer dans l’histoire parce qu’une grosse partie du roman est très introductive. Par contre, une fois que l’intrigue ce met vraiment en route ça envoi du lourd.

L’univers est super intéressant, et surtout la façon dont la magie est exploitée dans le roman, les  » Arts » sont en lien avec le sang. Pour le moment, l’exploitation de cet aspect de l’univers est assez basique mais je pense que l’autrice va plus le développer dans la suite de la série.

Ce que j’ai trouvé un peu gros dans l’histoire, c’est qu’elles ont toutes les trois un secret, et pas un petit secret. Le genre de secret tellement dangereux que si quelqu’un le découvre, elles sont certaines de mourir. Franchement, le concept de départager les soeurs par rapport à leur capacité et non pas par la naissance est vraiment cool et plutôt novateur. Mais, le coté  » secret inavouable et totalement dangereux » puissance trois, j’ai trouvé que c’était un peu too much.

Par contre, chapeau pour le dernier quart du roman, parce que j’étais persuadée d’avoir découvert le fin mot de l’histoire et au final, c’était pas ça du tout. J’ai été totalement surprise par la fin du roman et j’ai hâte de lire la suite.


2 réflexions sur “Rule, tome 1 de Ellen Goodlett

  1. Je l’ai dans ma PAL, à cause de sa couverture en grande partie… XD Le résumé était aussi intriguant même si je ne sais pas, j’ai un petit doute sur le fait d’aimer l’histoire totalement, un peu comme toi. Mais je me dis que le côté original pourrait me réserver des surprises.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s