Alex Stern, tome 1 : La Neuvième Maison de Leigh Bardugo

Titre : La neuvième maison
Edition : De Saxus
Pages : 525

Alex  » Galaxy  » Stern a vécu une adolescence chaotique. Élevée à Los Angeles par une mère hippie, elle a abandonné l’école très jeune pour se retrouver dans un monde sombre, violent et sans avenir.

À 20 ans, elle est la seule survivante d’un horrible massacre inexpliqué, et c’est sur son lit d’hôpital qu’elle se voit offrir une seconde chance : rejoindre la prestigieuse université Yale en intégrant la maison Léthé. Cette entité, appelée La Neuvième Maison, surveille les huit sociétés secrètes de Yale ; ces dernières forment les futurs décideurs ainsi que les personnes influentes et pratiquent la magie sous différentes formes, bien souvent sinistres et dangereuses.

Alex a été choisie, car elle possède un pouvoir rare et mystérieux : elle peut voir les fantômes. Alors que son mentor a disparu, elle va devoir enquêter sur le meurtre d’une jeune fille. Ce qu’elle va découvrir va bien au-delà de l’horreur…



Un deux, un deux, test micro. Pardon, mais cette lecture était OUF !!! Je n’ai pas pour habitude de commencer mes chroniques de cette façon, mais là, il fallait que je marque le coup. Je ne suis pas une lectrice d’horreur, et je pense qu’on peut caser La neuvième maison dans ce genre, du soft horreur mais de l’horreur quand même. Et pourtant, j’ai adoré ma lecture, on n’est pas passé loin du coup de cœur. Aller sans plus attendre, on rentre dans le vif du sujet. 


Bienvenu à Yale, dans le monde plus ou moins tordu d’Alex, Galaxy, Stern. Suite à une succession d’événements, la voici membre de la neuvième maison. Une organisation qui a pour but de surveiller les activités magiques des neuves autres maisons de la faculté. Mais Alex n’est pas une jeune femme ordinaire et on va rapidement s’en rendre compte, elle possède quelques particularités qui font d’elle une personne à part. Et bientôt, sa petite routine va se retrouver chambouler par une histoire sordide. 

J’ai ADORÉ l’ambiance de cette histoire (oui, j’étais obligée de mettre des majuscules.), franchement, c’est le genre de lecture juste parfaite pour Halloween, ou pour l’automne de manière générale. Sans être une histoire totalement flippante, il y a quand même certains passages qui font froid dans le dos et qui mettent mal à l’aise, mais genre vraiment bien. L’ambiance n’est pas sans rappeler un peu celle de la trilogie Le livre perdu des Sortilèges, avec le côté universitaire et la magie qui rythme la vie des personnages. 


Ça faisait très longtemps que je n’avais pas lu un aussi bon roman de fantastique, l’univers était cool et très immersif, j’avais vraiment l’impression d’être à Yale avec Alex, de vivre le roman en même temps qu’elle. C’est un univers vraiment très riche, du coup, quand l’autrice avait tendance à ne pas suivre la trame principale, j’ai eu quelques moments de flous dans le milieu du roman. Je ne savais pas trop où elle voulait aller, mais passer ce passage-ci, on reprend le fil conducteur de l’histoire pour aller à un final explosif. 

C’est ces 50 et quelques pages qui m’ont fait passer à coté du coup de cœur, parce qu’elles ont vraiment cassé mon rythme de lecture. Mais ne t’attarde pas trop sur ce détail parce que le reste du roman est sensationnel. Le rythme lent du roman permet de bien s’immerger de s’adapter à la richesse de l’univers, de bien prendre la mesure de l’intrigue et surtout de profiter de la psychologie légèrement tordue d’Alex et de celles pas beaucoup plus saine des autres personnages. 

Tu l’auras compris, La neuvième maison est une excellente lecture, un fabuleux premier tome et surtout il m’aura réconcilié avec Leigh Bardugo, autrice avec laquelle j’étais fâchée depuis King of Scar. J’ai retrouvé l’autrice que j’aime dans cette histoire et ça, c’était la cerise sur le gâteau.


2 réflexions sur “Alex Stern, tome 1 : La Neuvième Maison de Leigh Bardugo

  1. J’ai eu un peu de mal au début (ce qui m’a fait peur parce que j’avais très envie d’aimer ce roman) et puis quand Alex prend les choses en main !! Impossible de lâcher. J’ai d’ailleurs hâte de lire la suite parce qu’elle s’annonce vraiment top.

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s