Le château de Hurle de Diana Wynne Jones

Titre : Le château de Hurle
Edition : Ynnis
Pages : 432

Au cœur de la contrée magique d’Ingarie, dans le charmant village de Marché-aux-Copeaux, Sophie s’ennuie. Seule dans sa chapellerie, elle a accepté son destin d’aînée de la famille, et de vivre dans l’ombre de ses sœurs, résignée ainsi à un avenir routinier. Après tout, tel est l’usage… Lorsqu’un beau jour, la jeune fille a le malheur d’offusquer la sorcière des Steppes, celle-ci lui dérobe 60 ans de sa vie, la laissant vieille et démunie. Cherchant désespérément un moyen de briser le sortilège, la jeune chapelière sera amenée à pactiser avec le démon du feu, Calcifer. Vivant dès lors dans un étrange château ambulant dont les secrets restent entiers, Sophie entame une extraordinaire aventure à la recherche de sa jeunesse volée, prête à reprendre en main son destin. Un périple jalonné de dangers et de rencontres hautes en couleur…



 

Alors, visiblement (selon mon Livraddict)j’avais lu il y a très longtemps le château de Hurle, mais j’en gardais aucun souvenir. Du coup, j’ai totalement (re)découvert cette histoire et j’ai totalement adoré ma lecture. C’est une excellente lecture.

J’avoue avoir eu envie de lire ce roman à cause du lien avec du lien avec le film Le château ambulant qui est un de mes films d’animations favoris de tout les temps, j’ai découvert ce film tardivement mais je ne peux plus m’en passer. Alors, il y a beaucoup de similitude avec le roman, mais il y aussi énormément de différences.

Déjà sur le schéma familiale, mais je ne veux pas que cette chronique devienne une comparaison entre le livre et le film. Sache juste que si tu as aimé le film, tu adoreras sans doute le roman. Il ne se passent pas une multitude de choses, c’est un roman très visuel, avec beaucoup de descriptions.

J’ai adoré Sophie dans le roman, encore plus que dans le film, Hurle est à la fois attachant et horripilant. C’était amusant de le découvrir dans le livre, parce que autant Sophie est assez fidèle entre le roman et le film mais Hurle est quelque peu différent dans le roman, un peu plus humain, moins parfait mais en même temps tellement agréable.

J’ai trop hâte découvrir le second tome, parce la fin du roman est vraiment différente de celle du film et je suis curieuse de lire la suite des aventures de Sophie et Hurle.


3 réflexions sur “Le château de Hurle de Diana Wynne Jones

  1. J’adore le film et j’ai le livre dans ma PAL. Il ne me tentait pas tant que cela il y a quelques années mais depuis la réédition, on le voit partout et j’ai fini par craquer !

    J’aime

  2. J’ai préféré l’anime de Miyazaki, mais le roman est tout de même une petite pépite. Je n’ai toujours pas lu la suite, mais elle est dans ma PAL… D’ailleurs, il faudrait que je relise celui-ci car j’ai plus l’anime en tête que le roman.

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s