Le sang de la guerrière de Florence Cochet

Chronique-min

Titre : Le sang de la guerrière
Edition : MxM Bookmark
Pages : 300

De son passé, Shandra ne se rappelle que les nombreuses années à l’Académie, entre sa formation de maître et sa dévotion à la déesse Ashara.
Bientôt, elle affrontera l’épreuve qui lui permettra d’intégrer les rangs des « ombres du palais », comme on nomme les guerriers au service des souverains. Cette épreuve, c’est son nouveau maître d’armes, l’énigmatique et troublant Kalhen, qui l’y prépare.
Alors que leur attirance réciproque se transforme en désir, Shandra est loin de s’imaginer le double jeu auquel il se livre, et encore moins que leurs destins sont intimement liés…
Entre les tensions qui règnent parmi ses compagnons d’armes, la soif d’un sabre buveur d’âmes et les exigences d’un ancien dragon, Shandra parviendra-t-elle à trouver sa voie ?



Il m’aura fallu 2 ans pour sortir ce roman de ma PAL, la chronique ne va pas être très longue, car malgré le fait que j’ai apprécié ma lecture, je ne peux pas te dire énormément de choses sur elle, sans te spoiler et clairement, ce n’est pas le but de mes chroniques. 

Si tu écoutes mes updates sur Instagram, j’ai déjà parlé plusieurs fois de ce roman et du gros défaut que je lui trouve. C’est-à-dire qu’il s’agit d’un one-shot alors qu’il aurait largement mérité un second tome pour approfondir l’univers. Parce que l’univers de ce roman avait un énorme potentiel et je trouve qu’il n’est pas traité à sa juste valeur. Ce n’est que mon point de vue, parce que j’adore les univers très fournis et que j’ai trouvé ça tellement dommage qu’on reste autant en surface dans cette histoire. 

Les personnages sont pas mal du tout, j’ai aimé les découvrir même si j’ai trouvé que les relations se tissaient un poil trop vite entre eux. Quand je dis trop vite, c’est qu’en l’espace de quelques chapitres, l’héroïne avait déjà bien avancé avec son love interest et j’aime quand les gens prennent leur temps dans leur relation, ça leur donne plus de poids et plus de crédibilité.

J’ai trouvé l’intrigue intéressante même si par moment le développement était un peu maladroit. C’est une lecture sympathique qui te fait passer un bon moment, mais clairement, je vais rapidement l’oublier parce que je lis beaucoup de fantasy et que ce roman ne sort pas vraiment du lot. C’est le genre de roman court assez sympa à lire en été parce qu’il ne te prend pas la tête, mais qu’en même temps il y a du travail derrière.


Une réflexion sur “Le sang de la guerrière de Florence Cochet

  1. Ah mince, oui clairement, je voyais une série avec un synopsis comme ça. Je me le note quand même car le résumé me tente bien, et même si tu l’as seulement trouvé sympathique, je suis curieuse !

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s