Akata Witch, tome 1 de Nnedi Okorafor

Chronique-min

Titre : Akata Witch
Edition : Ecole des loisirs
Pages : 362

Mon nom est Sunny Nwazue et je perturbe les gens. Je suis Nigériane de sang, Américaine de naissance et albinos de peau. Être albinos fait du soleil mon ennemi. C’est pour ça que je n’ai jamais pu jouer au foot, alors que je suis douée. Je ne pouvais le faire que la nuit. Bien sûr, tout ça, c’était avant cette fameuse après-midi avec Chichi et Orlu, quand tout a changé. Maintenant que je regarde en arrière, je vois bien qu’il y avait eu des signes avant-coureurs. Rien n’aurait pourtant pu me préparer à ma véritable nature de Léopard. Être un Léopard, c’est posséder d’immenses pouvoirs. Si j’avais su en les acceptant qu’il me faudrait sauver le monde, j’y aurais peut-être réfléchi à deux fois. Mais, ce que j’ignorais alors, c’est que je ne pouvais pas empêcher mon destin de s’accomplir.



 

Akata Witch me tente depuis sa sortie en VO mais je n’avais pas capté que c’était le roman sorti à L’École des loisirs, j’ai hésité un moment avant de me décider à le lire parce que jusqu’ici j’accrochais pas du tout avec les romans publiés par cet éditeur. Mais au final, Akata Witch a été une très belle découverte.

On suit dans ce premier tome, Sunny une jeune fille nigérienne qui a la particularité d’être albinos ce qui va avoir son importance dans le récit. Elle découvre un peu par hasard qu’elle est un Léopard, c’est à dire une personne dotée de pouvoir magique. Le folklore nigérien regorge d’histoires fabuleusement intrigantes, je suis curieuse de voir ce que va donner le reste de la trilogie, parce que l’univers que j’ai aperçu dans ce premier tome était vraiment prometteur.

Je ne m’attendais pas à ce que les personnages soient aussi jeunes, Sunny a douze ans mais l’âge passe très bien à mesure qu’on en découvre plus sur elle et sur les Léopards. J’ai vraiment bien accroché avec la demoiselle et je lirais avec plaisir la suite de ses aventures, j’espère que L’École des loisirs ne va pas mettre trop de temps à publier la suite de l’histoire.

Ça m’a fait très plaisir de découvrir un roman qui m’a fait « sortir » de ma zone de confort pour une fois, lire du fantastique c’est habituel mais qui se déroule en Afrique et plus précisément au Nigéria c’est beaucoup plus rare. J’avais lu quelques romans d’auteurs et d’autrices d’origines africaines, mais c’était des romans sur la superstition et la sorcellerie. J’ai adoré Akata Witch pas juste parce que c’est un bon roman fantastique mais aussi parce qu’il pose de bonnes questions, notamment par rapport à Sunny, comment elle évolue dans son environnement de tous les jours, comment son albinisme est considéré.

Je te recommande fortement cette lecture, elle est très accessible, l’action met un peu de temps à démarrer mais ce n’est pas un soucis, la narration est fluide et la mise en place de l’univers est très bien amenée. En somme, une très bonne découverte.


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s