Les joyaux noirs, tome 2 : Héritière des ombres de Anne Bishop

Chronique-min

Titre : Héritière des Ombres
Edition : Milady
Pages : 480

Depuis des siècles, le Lignage attend la venue de Sorcière. Pourtant, la jeune Jaenelle désignée par la prophétie pour représenter l’incarnation vivante de la magie n’a pas été accueillie sereinement. Elle a au contraire terriblement souffert de la guerre sans merci dont elle fut l’enjeu durant son enfance. Seuls le temps et l’amour de ses tuteurs ont su guérir les blessures physiques de la jeune fille, mais son esprit reste fragile, à peine capable de la protéger de son passé. Toutefois, rien ne l’écartera de sa destinée, et l’heure du règlement de comptes approche. Quand ses souvenirs reviendront… quand sa magie arrivera à maturité… quand elle sera forcée d’accepter son sort… Ce jour-là, le Sombre Royaume comprendra ce qu’implique le règne de Sorcière.



Mon avis-min

Anne Bishop est vraiment une de mes autrices favorites, il n’y a pas un roman d’elle que je n’ai pas aimé et je t’avoue que la crainte que je ressentais à l’idée de lire les Joyaux Noirs disparaît peu à peu. J’ai vraiment apprécié ma lecture de ce second tome et j’ai hâte de découvrir le troisième volume. 

Pour la petite anecdote, en faisant des recherches sur Goodreads, je me suis rendu compte que cette saga était bien plus longue qu’une trilogie, il y a une dizaine de tomes, je me demande si Milady va les publier du coup. Parce qu’on est quand même sur un très bon univers de fantasy, même si le premier tome est difficile à supporter par rapport à la violence que les femmes subissent dedans, après les hommes en subissent aussi, mais c’est particulièrement violent et malsain ce qui est fait aux femmes. 

Heureusement dans ce tome, la violence est un peu moins présente, mais c’est vraiment un univers dur et violent, ou seuls les plus fort et les plus retors survivent. L’autrice a vraiment créé une panoplie de personnages des plus bons aux plus atroces, et le meilleur dans cela c’est qu’ils sont très bien construits. J’ai l’impression qu’Anne Bishop est ce genre d’actrice qui ne laisse rien au hasard, tout est pensé au millimètre près. 

Tu t’en doutes sûrement, j’ai adoré ce second tome, j’ai hâte de lire le troisième tome, d’autant plus que Jaenelle grandit un peu plus à chaque page, elle est en train de devenir un personnage avec lequel il faut composer, j’aime la voir évoluer dans un contexte familial bien plus sain que celui du premier tome. Daimon était très intéressant dans cette suite, plus que dans le premier, je trouve, il faut dire que cette suite n’est pas vraiment gentille avec lui. D’ailleurs, j’essaye de mettre la main sur le prequel parce qu’il me semble que c’est l’histoire de sa jeunesse. Bragelonne l’a estampillé comme était un quatrième tome, mais c’est bien un prequel, il se passe cent ans avant la trilogie si je ne dis pas de bêtises. 

En bref, si tu n’as jamais lu d’Anne Bishop, il faut vraiment que tu essayes avec Les Joyaux Noirs ou Meg Corbyn, mais il faut vraiment que tu fasses la rencontre du génie de cette femme. Tout ce qu’elle écrit est réussi et je ne me lasse pas de ses histoires. 

4.5-min


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s