La confrérie de la dague noire, tome 15 : L’amant rebelle de J. R. Ward

Chronique-min

Titre : L’amant Rebelle
Edition : Milady
Pages : 480

Le traître Xcor a été condamné à mourir aux mains de la Confrérie de la dague noire. Pourtant, au terme d’une vie de crime et de malfaisance, un seul regret demeure : la perte de celle qui n’a jamais été sienne, l’Élue Layla. Celle-ci sait que la seule façon de sauver la vie de Xcor est de faire éclater la vérité sur ses origines. Mais cela signifie également s’exposer à perdre tout ce qui lui tient à coeur, y compris son rôle de mère… Déchirée entre l’amour et la loyauté, Layla doit trouver le courage d’affronter sa seule famille pour l’homme qu’elle aime. Et même si elle parvient à arracher le pardon de Xcor, un défi plus grand encore les attend : créer une alliance entre deux mondes que tout sépare…



Mon avis-min

J’étais dans un mood très Confrérie de la dague noire dernièrement donc j’ai pratiquement rattrapé tout mon retard sur cette saga et j’en suis ravie parce que je lis J.R Wards depuis que j’ai 16 ans, ça va bientôt faire 10 ans et j’aime toujours autant cette saga. 

Dans ce tome, on retrouve Xcor et Layla, ainsi que Vhif et Blaylock. Alors autant, j’avais hâte de lire l’histoire du premier duo parce que ça fait cinq tomes qu’ils se tournent autour, autant quand j’ai vu le second duo, j’ai eu des angoisses. Blay et Vhif, c’est un peu l’un de mes couples favoris et de savoir que l’autrice allait leur collé des problèmes ça ne me faisait pas plaisir du tout. 

Depuis deux, voir trois tomes on sent que l’histoire commence a reprendre de la consistance parce qu’il y a eu des tomes qui étaient franchement pas ouf, dans le sens où hormis la relation entre le couple principal, les scènes et les problèmes du couple secondaire, on avait un vide intersidéral en terme d’intrigue. Mais je crois que c’est passé à J.R, elle s’est remise à construire des intrigues. Dans ce tome, on a de l’intrigue plutôt politique, en soit ce que je préfère, elle se relaxe dans des schémas plus complexes que dans les derniers tomes et ça, sa fait plaisir.

J’ai passé un bon moment avec cette lecture, même si Layla n’était pas un personnage qui m’intéressait plus que cela, Xcor compense le côté plat de la jeune femme. On apprend beaucoup de choses sur le meneur de la bande des bâtards, notamment sur son histoire personnelle, ses origines et ses liens assez surprenants avec certains membres de l’espèce. J’ai été très surprise par les révélations de ce tome, ça promets d’être intéressant par la suite.

J’ai hâte de sortir le tome 16 de ma PAL et de découvrir le nouveau tome de L‘héritage de la dague noire, il faut croire que je suis de nouveau dans le bon mood pour cette saga. 

3.5-min


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s