La Faucheuse, tome 3 : Le glas de Neal Shusterman

Chronique-min

Titre : Le Glas
Edition : Collection R
Pages : 709

Dans un monde qui a conquis la mort, l’humanité sera-t-elle anéantie par les êtres immortels auxquels elle a donné naissance ?
Le sinistre maître Goddard se prépare à prendre le pouvoir suprême sur la communauté des faucheurs. Seul celui qu’on nomme  » le glas  » pourrait faire basculer l’humanité du côté de la vie…



Mon avis-min

En un mot comme en mille, ce roman était juste incroyable. Sans doute l’un des meilleurs tomes de conclusions que j’ai jamais lu. Je ne m’attendais pas du tout à un final aussi grandiose. J’ai été scotchée du début à la fin, pourtant ça n’était pas gagné vu que j’avais été très mitigée par ma lecture du second tome. 

J’avais eu beaucoup de mal avec ma lecture du second tome, il m’a fallu un moment pour la terminer. Du coup, j’étais très angoissée à l’idée de découvrir la fin de la trilogie. Donc, Le Glas a traîné un moment dans ma PAL avant que je me décide à le sortir. Pourtant, dès les premières pages, la magie a opéré, j’ai été charmée du début à la fin. 

Petit reminder, Le Glas débute peu de temps après la fin du second tome, rappelle toi la chute d’Enduras, la cité qui coule au fond de la mer, un vrai Atlantide des temps moderne. Dans ce tome, on suit beaucoup de personnages, et c’est parfois assez compliqué à suivre si tu n’es pas concentré, parce qu’il y a énormément d’enjeux différant dans ce tome. C’est d’ailleurs ce que je pense avoir préféré, la différenciation des points de vues, mais surtout la pluralité des intrigues. 

Je ne te parle même pas du grand final, je ne l’avais pas vu venir et je dois dire que c’est une fin qui me convient totalement. Elle a un vrai sens et colle totalement à l’idée de base de la trilogie. Je suis contente d’avoir achevé ma lecture de cette œuvre, parce que je pense qu’elle peut devenir vraiment importante dans quelques années. Elle propose des réflexions importantes et elle pourrait servir de rappel pour pas mal de choses. Ce dernier tome t’offre tout ce que tu peux attendre d’un roman de conclusion, de l’action en barre, des révélations et surtout beaucoup d’émotions. 

En ayant fini Le Glas, j’ai eu cette sensation d’accomplissement que je ressens de plus en plus rarement dans mes lectures. C’est pour moi un gage de qualité, c’est donc sans surprise que je te dis avoir eu un coup de cœur pour cette lecture. Je suis assez curieuse maintenant de découvrir ce que va donner l’adaptation cinématographique de cet univers. J’espère être surprise !


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s