Les joyaux noirs, tome 1 : Fille du sang de Anne Bishop

Chronique-min

Titre : Fille de sang
Edition : Milady
Pages : 480

Il y a sept cents ans, une Veuve Noire a vu une prophétie prendre vie dans sa toile de songes. Désormais, le Sombre Royaume se prépare à l’arrivée de sa Reine, la sorcière qui détiendra un pouvoir plus grand que celui du Sire d’Enfer lui-même. Mais, celle-ci est encore jeune, influençable et vulnérable face à ceux qui voudraient la pervertir. Or, quiconque la tient sous sa coupe contrôle la Ténèbre. Trois hommes, des ennemis jurés, le savent. Et ils connaissent la puissance que recèlent les yeux bleus de cette enfant innocente.
Ainsi commence un impitoyable jeu d’intrigues, de magie et de trahisons, dans lequel la haine et l’amour sont les armes… et dont le trophée est bien plus redoutable que tous l’imaginent.



Mon avis-min

La trilogie des joyaux noirs patiente dans ma PAL depuis presque deux ans, il me semble. Ma meilleure amie me l’avait offert parce que je suis une grande fan de l’autre série d’Anne Bishop. Mais je dois dire que cette saga me faisait un peu peur. J’avais l’impression, en lisant des avis, que c’était soit tu aimes soit tu détestes. Et j’avais peur de détester, finalement, j’ai adoré !

Merci à ma méthode de sélection que j’ai utilisé pendant le confinement et que je vais continuer à utiliser parce que ça marche vraiment bien pour vider ma PAL. J’ai donc tiré au sort ce roman et je me suis dit, cette fois, tu ne repousses pas la lecture. J’ai bien fait de me forcer un peu la main, parce que j’ai passé un excellent moment. Par contre, je ne mettrais pas cette histoire dans les mains de tout le monde. Anne Bishop propose un univers dur et totalement cru. J’ai été dérangée par certains passages de ma lecture. Parce que malgré le fait que ce soit un univers dirigé par des femmes, les femmes en prennent pleins la face, peut, importe leur âge, leur rang social ou leur race. J’ai eu beaucoup de mal avec un passage en particulier qui m’a donné envie de donner des baffes. 

Comme dans beaucoup de romans de fantasy, on suit beaucoup de personnages, et du coup, si on ne reste pas concentré, on peut vite s’y perdre. Mais les personnages de ce premier tome sont passionnants, je me suis rarement attachée aussi rapidement aux personnages d’une histoire. J’ai adoré Jaenelle, quand on commence à la suivre, elle est vraiment toute jeune et malgré les épreuves qu’elle va subir, elle reste une héroïne intelligente et pleine de bonté, mais qui cache une main de fer dans un gant de velours. J’ai hâte de la voir évoluer dans les prochains tomes. 

L’univers m’a comblée dès les premières pages et j’ai hâte de voir ce que ça va donner dans la suite. Cette société matriarcale est fortement intéressante malgré ses côtés pervertis. La mythologie est tout autant prometteuse que les créatures qui peuplent l’univers Des Joyaux Noirs. Encore une fois, Anne Bishop a fait un travail formidable. Cette autrice est une reine et cela peut importe quel genre de fiction elle décide d’écrire. 

Je pense que sans le passage qui m’a totalement dérangé ce premier tome aurait été un coup de cœur, mais il s’en tire avec une excellente note et moi, j’ai très envie de découvrir la suite de la trilogie. En espérant qu’elle ne passe pas encore deux ans dans ma PAL.

4.5-min


2 réflexions sur “Les joyaux noirs, tome 1 : Fille du sang de Anne Bishop

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s