Parée pour percer de Angie Thomas

Chronique-min

Titre : Parée pour percer
Edition : Nathan
Pages : 493

A 16 ans, Bri s’imagine devenir la plus grande rappeuse de tous les temps, comme son père avant qu’il ne soit tué par un gang. Mais lorsque sa mère perd son emploi et que leur propriétaire les menace d’expulsion, la jeune fille n’a plus le choix. Réussir dans la musique n’est plus un rêve mais une nécessité.



Mon avis-min

J’avais hâte et en même temps très peur de lire Parée pour Percer, parce que j’avais eu des retours assez mitigés sur lui et que malgré le fait que j’avais beaucoup aimé The Hate U Give, il ne m’avait pas totalement convaincu. Finalement, j’ai été assez surprise par Parée pour Percer parce que j’ai beaucoup aimé ma lecture.

Une chose est sure, c’est qu’Angie Thomas est une autrice contemporaine tout ce qu’il y a de plus remarquable, que ce soit dans sa plume, dans sa relation aux sujets qu’elle aborde ou à la poésie de son style. Il est difficile de rester indifférent en découvrant ses histoires. Ce que j’aime, c’est ce sentiment d’actualité quand je lis ses histoires, au-delà de la tranche de vie, ses romans sont des vraies pancartes du monde réel. Que ce soit quand elle parle de racisme ou de féminisme. 

Bri est une héroïne fascinante, elle n’a pas une vie facile, son père a été tué par un gang, sa mère est une ancienne toxicomane et l’argent ne coule pas à flots chez elle. Ça n’empêche pas qu’elle est une jeune femme pleine de principes et qui se bat pour avoir ce qu’elle veut. J’ai aimé le schéma familiale que l’autrice lui a dessiné et j’ai aimé le regard qu’elle porte sur les addictions et autres problèmes de ses personnages. Si tu as lu The Hate U Give, tu remarqueras quelques références à ce roman aux travers des pages de Parée pour Percer. 

Je me rends compte que les romans qui parlent de musique résonnent bien en moi, j’avais déjà eu ce sentiment avec Signé Poète X, mais je l’ai eu d’autant plus fortement avec cette lecture. Je salue aussi le travail de traduction qui a essayé de garder la musicalité des songs de Bri, parce que traduire un morceau de l’anglais au Français, ce n’est pas ce qu’il y a de plus facile. 

Le petit plus de l’histoire, c’est la romance que j’ai trouvé adorable. Bon après, elle est vraiment en plus, mais mon petit cœur de guimauve a vraiment apprécié voir Bri découvrir l’amour et surtout un allié contre vent et marée. J’espère que cette jeune femme fabuleuse va aller loin, en tout cas dans mon imagination, c’est le cas. 

4-min


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s