Ivy Wilde, tome 3 : S.O.S. fantômes en détresse de Helen Harper

Chronique-min

Titre: S.O.S fantômes en détresse
Edition :  MxM Bookmark
Pages : 311

Si quelqu’un peut comprendre ce que reposer en paix veut dire, c’est bien Ivy. Enfin, « se » reposer en paix, en tout cas.

Tout juste remise sur pied après son affrontement macabre avec un nécromancien, Ivy est de nouveau plongée dans un monde de mystère, d’aventure, et de désastre imminent. C’est pas de sa faute : apparemment, elle est désormais la seule personne au monde à pouvoir communiquer avec les morts. Et malheureusement pour elle, ils ont la langue bien pendue et une grosse liste de réclamations.

Quand, en échange de son aide, les fantômes lui apprennent qu’un tueur en série assassine discrètement des sorcières, Ivy ne peut pas rester sans rien faire. Elle risque cependant de s’attirer plus d’ennuis qu’elle ne l’imagine… et c’est sans parler du dîner en costard prévu chez les parents de Winter…



Mon avis-min

On se retrouve déjà pour parler du dernier tome d’Ivy Wilde, que c’est triste, parce que je suis vraiment triste de déjà quitter cet univers si intéressant. Ivy ça a été un petit coup de cœur tout le long de la trilogie. Je n’espérais pas tant aimer et pourtant, j’ai été charmée du début à la fin. 

Si je suis triste de quitter l’univers d’Ivy Wilde, je dois dire que je suis largement satisfaite par le déroulement de ce troisième tome et je me console en me disant qu’à la fin du confinement, je pourrais me commander la novella qui vient clore réellement l’univers de cette sorcière si particulière. Cela faisait un moment que je n’avais pas lu une saga aussi rapidement. Je sais que trois tomes, c’est relativement cours, mais il y a des sagas de la même tailles qui patientent depuis pas mal de temps dans ma PAL. C’est dire à quel point, j’ai aimé cet univers. Dans ce dernier tome, on s’intéresse vraiment à la magie avec un grand M. L’autrice accorde plus de profondeur à son background pour mon plus grand plaisir. 

Ivy est toujours égale à elle-même, il en va de même pour Winter, pourtant leur duo fonctionne vraiment bien et on prend beaucoup de plaisir à suivre leur aventure. J’avoue que j’ai bien rigolé avec ce tome, même s’il a son lot de moments tristes, je n’aurais pas été contre quelques tomes en plus, mais comme on dit toujours  » toutes les bonnes choses ont une fin » et puis je me console en me disant que l’autrice est en train de sortir une nouvelle saga, donc je vais retrouver sa plume et son humour délirant.

Je n’ai  pas grands choses à te dire de plus sur ce tome,  hormis qu’il est égal aux précédents, la série à une excellente continuité en terme de qualité et de contenue. Clairement, si tu aimes les histoires de sorcières et d’humour, Ivy Wilde est clairement la trilogie qu’il te faut !

4-min


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s