Black wings, tome 5 : Black city de Christina Henry

Chronique-min

Titre :  Black City
Edition : Milady
Pages :

Après avoir enfin réussi à tuer son père, Azazel, elle pensait son expérience malsaine morte avec lui. Mais Chicago est désormais infestée de vampires immunisés contre les effets du soleil et le carnage est pire que ce qu’elle avait imaginé. Alors que l’Agence refuse d’interférer dans les affaires d’autres cours surnaturelles, Maddy est bien décidée à faire tout ce qui est en son pouvoir pour sauver sa ville, avec ou sans ailes.

Mais lorsque le leader des vampires menace de continuer le bain de sang si elle ne se rend pas, Maddy devient la cible de ceux qu’elle cherche à sauver. Sans autre choix, elle se tourne alors vers Lucifer, la seule créature capable de l’aider. Bien sûr, l’aide de son grand-père a toujours un prix…



Mon avis-min

J’avais peur qu’avec la fin du quatrième tome la saga s’essouffle, mais au final, l’autrice parvient a relancer son intrigue d’une manière très intéressante. Black Wings est certes une série à l’humour décapante, mais c’est aussi un très bon univers d’urban fantasy. 

J’adore Maddy, elle me fait rire et j’aime par-dessus tout son comportement irrévérencieux, mais on sent dans ce tome à quel point le poids des choix qu’elle a du faire et de ses précédentes aventures commencent à la peser, elle est moins joyeuse, moins solaire. Être enceinte n’a pas l’air de beaucoup aider de ce côté-là non plus. J’ai eu de la peine pour elle, tout le monde est franchement décidé à l’emmerder jusqu’à ce que mort s’en suive. Bizarrement, je commence à me prendre d’affection pour Nathanaël, alors que je le détestais de tout mon être dans les premiers tomes. Mon petit faible pour Lucifer ne fait que se confirmer, mais bon, il colle totalement aux genres de personnages que j’adore. 

Alors par contre, j’attends l’autrice au tournant pour le sixième tome, parce qu’elle a pris de gros risques dans Black City et que du coup, il va falloir qu’elle ai des arguments en béton armé pour justifier la tournure de certains événements. J’aimerais bien savoir ce qui a nourri son imagination pour ce tome, parce que la saga prend une tournure que je n’avais pas vu venir, pour mon plus grand plaisir cela dit.  

Je ne sais pas s’il reste beaucoup de tomes à Black Wings, mais j’espère que la série ne va pas trop s’étirer parce que l’on sent malgré tout qu’on touche au but, on est plus très loin du grand final. En tout cas, si tu as envie de lire de l’urban fantasy drôle et qui ne se prends pas au sérieux. Cette saga est faite pour toi !

3-min


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s