Aurora Squad, tome 1 de Amie Kaufman et Jay Kristoff

Chronique-min

Titre : Aurora Squad
Edition : Casterman
Pages : 514

2380, quelque part dans la galaxie. Tyler, jeune pilote prometteur, est impatient de former l’escadron de ses rêves. Alors qu’il sort faire un tour dans l’espace pour se calmer les nerfs avant l’Affectation, il tombe nez à nez sur un vaisseau disparu depuis des années. A bord, Aurora, une jeune fille cryogénisée depuis 200 ans… Commence pour Tyler une odyssée dangereuse où il devra protéger Aurora de ceux qui la traquent pour une raison inconnue. Et diriger une bande d’anti-héros fantasques et courageux, insolents et sarcastiques… Et si le sort de l’humanité dépendait de sept têtes brûlées à l’humour ravageur ?



Mon avis-min

Il faut savoir que j’avais énormément d’attente avec Aurora Squad, étant donné que la trilogie Iluminae a été un énorme coup de cœur,  j’avais très peur de retrouver la même histoire dans cette nouvelle saga, mais j’avais peur aussi que ça ne soit pas à la hauteur d’Illuminae. Je peux maintenant te rassurer, parce que je pense que je ne suis pas la seule a avoir eu des inquiétudes à ce sujet. Aurora Squad est génial et très différent d’Illuminae.

On ne va pas se mentir, les auteur.ices ont repris un peu le même préposé de départ, c’est-à-dire la conquête spatiale, sauf que là on retrouve des espèces extraterrestres et on a une temporalité plus marquée. J’ai aimé le fait que l’univers soit un peu plus borné. On a un cadre assez définie pour le déroulement de l’histoire, ce qu’il n’y avait pas forcément dans Illuminae. Je fais quelques comparatifs, mais j’espère sincèrement que ma chronique ne sera pas que ça, parce que j’ai beaucoup aimé Aurora Squad et le comparer à son prédécesseur ne serait pas lui rendre justice. 

Sans trop de parler de l’histoire, sache que l’intrigue est très intéressante, bien qu’encore obscure. À la fin du premier tome, on a tellement de questions qu’on peut facilement remplir un cahier avec et justement, c’est génial, parce que ça laisse entendre que le second tome ne souffrira peut être pas du syndrome du tome 2. Je ne suis pas une fan de l’espace, mais ce duo commence a vraiment me le faire apprécier. Il est certain que ça ne pas remplacer la fantasy dans mon cœur, mais le genre se taille petit à petit une bonne place dans mon cœur. 

Les personnages, parlons en un peu, il y a énormément de choses à dire à leur sujet. Ils ont quand même réussi à nous coller sept personnages dont la plus part auraient besoin de quelques séances de thérapie. Pour une seule et même équipe, il y a quand même pas mal de psychopathe au mètre carré, mais ça rend l’histoire tellement plus drôle. Mes favoris sont sans conteste Aurora et Kal. Je me suis prise d’affection pratiquement tout de suite pour eux. Même si j’ai beaucoup aimé les autres personnages aussi. 

La fin m’a laissé sur les fesses et honnêtement, je me tâte à me les acheter en VO comme le second tome est déjà sortie parce que je ne sais pas si je vais réussir à tenir jusqu’en 2021 pour attendre la suite, franchement, c’est de la torture pure et dure de nous faire patienter autant de temps après une aussi bonne lecture. 

4.5-min


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s