Black wings, tome 4 de Christina Henry

Chronique-min

Titre : Black Lament
Edition : Milady
Pages : 328

Anéantie par la mort de Gabriel, Maddy retrouve espoir en découvrant qu’elle est enceinte. Mais sa joie est de courte durée : son grand-père veut s’emparer de l’enfant pour détenir le pouvoir de ses deux lignées. Maddy est prête à tout pour l’en empêcher, mais que peut faire une Agente de la mort contre Lucifer lui-même ? Et lorsque l’Agence commence à interférer dans ses missions, Maddy soupçonne qu’elle est sur le point de se faire renvoyer. Ils devraient pourtant savoir qu’elle n’est pas du genre à renoncer sans se battre…



Mon avis-min

J’espère que tu es prêt.e, parce que cette chronique lance une petite vague d’urban fantasy, si tu me suis sur Instagram, tu sais peut être que je participe aux Bookstasorciers, du coup, j’ai lu énormément d’UF pour les bonus.

Ce quatrième tome de Black Wings marque un virage assez violent dans l’intrigue de la saga. C’est une histoire à la fois plus triste et plus violente, c’est une histoire de vengeance pour Maddy, et en même temps, c’est un apprentissage, car elle est forcée d’appréhender sa vie sans Gabriel à ses côtes.

J’ai trouvé cette suite très intéressante, j’aime beaucoup cette saga, parce que c’est de l’UF qui détend vraiment, il y a des enjeux dans l’histoire, comme dans toute bonne histoire, mais finalement on trouve le moyen de se détendre en lisant les aventures de Maddy. Il n’y a pas de côté prise de tête avec une intrigue tellement alambiqué que tu ne comprends pas la moitié du récit, si tu n’es pas concentré. La tu vas même jusqu’à rire, parce pleins de choses dans cette histoire font rire, il y a une bonne dose d’humour, de dédramatisation, d’autodérision et comme toujours, l’autrice joue avec les codes de l’UF.

Encore une fois, j’ai adoré ma lecture et je suis curieuse de voir ce que Maddy va devoir affronter dans le cinquième tome, parce que depuis le troisième, il semblerait que Lucifer prenne son rôle d’ancêtre très au sérieux, au plus grand déplaisir de notre héroïne. La série prend un tournant qui m’inquiète un peu, mais je lui laisse le  bénéfice du doute.

3-min


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s