Strong girls forever, tome 2 : Pourquoi ne pas craquer pour un mec parfait ? de Holly Bourne

Titre : Pourquoi ne pas craquer pour un mec parfait
Edition : Nathan
Pages : 448

Amber, grande rousse et grande gueule, quitte l’Angleterre et ses amies du Club des Vieilles Filles pour l’été. Sa mission ? Renouer avec sa mère, qu’elle n’a pas vue depuis deux ans, et qui est partie diriger un camp de vacances aux Etats-Unis. Une situation explosive, d’autant qu’Amber n’a jamais eu la langue dans sa poche. Heureusement qu’il y a Kyle, le beau gosse (à la réputation sulfureuse, hélas), pour lui redonner le sourire. Mais comment tomber amoureuse de l’archétype du mec parfait et irrésistible, lorsqu’on est une féministe convaincue et une fille complexée par son physique ?



Mon avis-min

Si tu me suis depuis quelque temps, tu sais que j’ai adoré le premier tome de Strong Girls Forever, un véritable coup de coeur, du coup, j’avais vraiment hâte de découvrir les histoires des autres membres du club des vielles filles. 

Amber est une personne intéressante, parce qu’elle sort des schémas d’héroïne classique. Mais je trouve dommage que l’autrice l’a réduit à son besoin maternelle, parce que oui, ce tome tourne autour du besoin d’Amber que sa mère face à attention à elle et personnellement, je trouve ça vraiment dommage.

Je pense que si j’ai eu du mal avec ce second tome ( malgré tout, j’ai bien aimé ma lecture) c’est parce que j’avais l’impression de me revoir à l’adolescence quand je tentais désespérément d’attirer l’attention de ma mère. En grandissant, j’ai appris à faire le deuil d’une relation mère/fille qui ne serait jamais comme je rêvais et j’ai appris à me contenter de ce que j’avais. Je pense que c’est pour ça que cet aspect de leur relation m’a fait grincer des dents. Ça et le fait que j’ai trouvé qu’Amber se comportait souvent de manière assez immature. 

Le club des vielles filles me manque, je préfère quand elles sont toutes les trois ensemble, avec ce second tome fait une bonne lecture d’été, on ne se prend pas trop la tête et la romance ajoute un peu de douceur à des réflexions qui sont parfois difficiles à aborder. L’autrice n’aborde pas que les relations familiales dans ce tome, elle parle aussi des addictions et de leur répercussion sur l’entourage des malades. Il y a un contraste vraiment fort entre les deux strates du roman, tellement fort que parfois, c’est limite dérangeant. Mais on s’y fait et on comprend que c’est fait pour ne pas plomber le récit. 

Ce que j’ai le moins aimé dans ce tome, c’est vraiment le comportement d’Amber, face aux gens notamment face à son beau-père. Elle parle de lui comme s’il était un monstre, et je comprends que c’est l’enfant blessée en elle qui réagit comme cela, mais à l’âge de l’héroïne, on est en capacité de comprendre que la vie ne peut pas toujours être le reflet de nos fantasmes et surtout qu’on ne peut pas contrôler les autres, se contrôler soi-même, c’est déjà pas mal.

Je lirais le troisième tome, parce que je suis curieuse de voir ce que l’autrice va faire de l’histoire de notre troisième vielle fille. 

3.5-min

 


Une réflexion sur “Strong girls forever, tome 2 : Pourquoi ne pas craquer pour un mec parfait ? de Holly Bourne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s