Sauvages, tome 2 : La Cité des loups de Maria Vale

Titre : La cité des loups
Edition : Milady
Pages : 336

Une humaine peut-elle ouvrir son cœur à la nature sauvage ?
Elijah Sorensson jouit de tous les attributs du succès : costumes taillés sur mesure, luxueux appartement new-yorkais, l’attention de femmes superbes… Pourtant il n’a que mépris pour cette vie d’humain qui lui a été imposée. Il est l’alpha de sa génération au sein de la meute du Grand Nord, et le loup qui l’habite s’apprête à se rebeller. Dans ce monde d’artifices et de faux-semblants, Thea Villalobos est la seule à percevoir un homme au cœur habité de passions puissantes qui étouffe peu à peu sous le masque qu’il arbore. Mais même pour un esprit aussi libre et indépendant que le sien, il est dangereux d’aimer une âme aussi terrible et sauvage qu’un loup…



ChroniqueTransp-min

J’avais adoré le premier tome de Sauvages, du coup, je me suis rapidement jetée sur la suite et j’ai beaucoup aimé alors même qu’il est très différent du premier tome de la série.

On n’est pas du tout dans le même genre de schéma que le premier tome, excepté le fait que dans les deux cas, les loups fréquentent un personnage qu’ils ne devraient pas fréquenter, Silver, c’était un métamorphe, Elijah, c’est une humaine. J’ai bien aimé que dans ce second tome, on suit un personnage masculin, ça évite l’effet de répétition et ça aide à ne pas se lasser trop vite. 

Concernant les personnages, j’ai moins apprécié le couple de ce second tome, sans doute parce qu’il passe une grande partie de l’histoire en dehors du territoire de la meute, et comme dans le premier on était au sein même de la hiérarchie lupine, ça change énormément l’approche qu’on a de l’histoire, et en même temps ce n’est pas un défaut, l’autrice nous offre des approches totalement différentes en fonction de Silver et d’Elijah. Silver était un peu une paria dans la meute, tandis qu’Elijah est l’alpha d’un des échelons du coup, ils n’ont pas du tout le même vécu et c’est intéressant de les comparer dans ses moments là.

J’ai un peu moins aimé ce tome, mais il est quand même très agréable à lire, j’ai adoré retrouver Silver, c’est mon gros coup de cœur dans cette série d’urban fantasy (même si c’est plus de la romance paranormale). C’est une très bonne suite et j’espère vite lire la suite, je suis très curieuse de découvrir sur qui sera le prochain tome. J’espère qu’on va continuer de voir les personnages des tomes précédents. 

Notes (5)


Une réflexion sur “Sauvages, tome 2 : La Cité des loups de Maria Vale

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s