L’Esquisse du bonheur de Akemi Dawn Bowman

Titre : L’esquisse du bonheur
Edition : PKJ
Pages : 368

Découvre qui tu es vraiment et le bonheur sera à portée de main.
Kiko Himura ne s’est jamais sentie à sa place. Avec une mère qui la rabaisse tout le temps et son métissage japonais qui la rend différente aux yeux des autres, elle préfère se rendre invisible, certaine qu’une fois qu’elle aura intégré l’école d’art de ses rêves tout s’arrangera. Car Kiko mise tout sur son avenir, l’esquisse d’un bonheur si proche… Pourtant, quand elle croise par hasard Jamie, son amour d’enfance, et que sa mère lui annonce le retour dans leurs vies de la personne qu’elle déteste le plus au monde, c’est son passé qui resurgit…



ChroniqueTransp-min

J’ai eu envie de découvrir cette histoire grâce à Audrey (Lunabookaddict) et je dois dire que je suis conquise. C’est vraiment une lecture marquante et qu’il ne faut vraiment pas manquer. C’est le genre de livre qui se dévore très vite, prend les mouchoirs, surtout si tu pars lire sur la plage.

Tu l’auras compris, cette lecture m’a conquise, j’ai trouvé cette histoire vraiment très belle et en même temps très difficile. On y parle d’amour (comme souvent), d’amitié, de confiance en soi, d’acceptation et TW de relation toxique au sein même d’une famille. Je ne considère pas la dernière mention comme un spoil, car l’autrice révèle pratiquement dès le début les problèmes au sein de la famille de Kiko. J’ai été vraiment émue par cette histoire, elle m’a frappé en plein cœur. Je savais que j’allais apprécier ma lecture parce qu’il est rare qu’un roman de la collection 15+ de chez PKJ ne me fasse ni chaud ni froid mais je ne m’attendais pas au bouillon d’émotion que m’a fait ressentir L‘esquisse du bonheur.

Kiko est un personnage formidable, tellement qu’elle s’oublie en voulant s’occuper des autres, elle a un caractère qui fait qu’elle va tenter de tout arranger autour d’elle quitte à se faire du mal et à s’oublier dans le procéder. En même temps, l’environnement dans lequel elle a grandi ne l’aide pas du tout. Jamie est un de mes nouveaux BBF, je veux bien qu’il débarque dans ma vie. C’est un personnage auquel je me suis énormément accroché durant cette lecture, c’est un peu la bouée de sauvetage dans la tempête qu’est la vie de Kiko.

L’esquisse du bonheur m’a vraiment prise aux tripes, que ce soit Kiko, ou la vie de ses frères que l’on découvre à travers ses yeux. Chaques personnages du roman est intéressant et j’ai vraiment beaucoup aimé cette lecture, elle est difficile, mais elle véhicule beaucoup de positif malgré cela.

Notes (1)

 


Une réflexion sur “L’Esquisse du bonheur de Akemi Dawn Bowman

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s