L’ours et le rossignol de Katherine Arden

Titre : L’ours et le rossignol
Edition: Denoel
Pages :

Au plus froid de l’hiver, Vassia adore par-dessus tout écouter, avec ses frères et sa sœur, les contes de Dounia, la vieille servante. Et plus particulièrement celui de Gel, ou Morozko, le démon aux yeux bleus, le roi de l’hiver. Mais, pour Vassia, ces histoires sont bien plus que cela. En effet, elle est la seule de la fratrie à voir les esprits protecteurs de la maison, à entendre l’appel insistant des sombres forces nichées au plus profond de la forêt. Ce qui n’est pas du goût de la nouvelle femme de son père, dévote acharnée, bien décidée à éradiquer de son foyer les superstitions ancestrales



ChroniqueTransp-min

Ce qui m’a en premier lieu très attiré avec ce roman, c’est sa couverture que je trouve totalement sublime. J’étais aussi très curieuse de lire un roman qui se déroule en Russie, c’était une première pour moi et je dois dire que j’ai beaucoup aimé ma lecture. 

L’ours et le rossignol est un livre très original, dans lequel on suit une famille de riche propriétaire terrien, le père de famille a épousée une princesse russe, un peu particulière. Cette particularité, elle va la transmettre à sa dernière-née avant de mourir peut de temps après. Je ne t’en dis pas plus. J’ai beaucoup aimé le côté quête initiatique de ce roman puisqu’il se poursuit durant toute l’enfance et le passage à l’âge adulte de notre héroïne. On apprend à connaître Vassia à mesure qu’elle se découvre et qu’elle découvre à quel point elle n’est pas comme les autres. 

Les personnages de cette histoire sont tous vraiment très intéressant, car dans leurs cœurs se côtoient la foi chrétienne et en même temps leurs anciennes croyances païennes. On pourrait croire que la dimension religieuse du roman est gênante, mais je trouve qu’au contraire, elle apporte un vrai plus à l’histoire. La construction de l’histoire et de l’univers m’a vraiment beaucoup plus. C’était une lecture très intéressante et assez onirique. La dualité entre une époque qui est en train de disparaître et celle qui la suit illustre vraiment bien tout les enjeux de cette histoire. 

Si tu as envie d’une lecture qui sort de l’ordinaire et qui te transporte dans la froide Russie, je te recommande fortement ce roman. L’ours et le rossignol est un roman prenant et original qui ne te laissera pas de marbre. 

Notes (5)


3 réflexions sur “L’ours et le rossignol de Katherine Arden

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s